Nouilles de riz aux légumes, crevettes caramélisées et sauce tamari

Je vous propose aujourd’hui de réaliser une recette rapide et colorée, à décliner avec vos légumes de saison préférés, assaisonnée de sauce tamari!

Connaissez-vous la sauce tamari?

D’origine japonaise, la sauce tamari ressemble à s’y méprendre à la sauce soja, qui elle est chinoise.

Mais leurs différences ne s’arrête pas leur pays d’origine!

Les 2 sauces sont issues de la fermentation de fèves de soja. Contrairement à la sauce soja, la sauce tamari ne contient pas de blé, elle est donc un condiment pur soja fermenté, et 100% sans gluten.

Version saine et liquide du bouillon cube, la sauce tamari se marie aussi bien à la cuisine occidentale qu’orientale.

Elle est idéale pour intensifier le goût des soupes, des légumes sautés, des sauces pour la salade (je l’utilise à la place du Maggi, condiment très utilisé en Alsace mais riche en glutamate), dans les woks ou encore en marinade.

A consommer avec parcimonie, car elle contient des quantités non négligeables de sodium, même s’il existe maintenant des versions allégées en sel en magasin bio.

Enfin, choisissez si possible une sauce tamari traditionnelle, d’origine biologique et non pasteurisée, car elle sera riche en probiotiques pour renforcer flore intestinale.

Bonne journée,

Dominique


Pancake de chou fleur

Je vous propose aujourd’hui une manière différente de cuisiner le chou-fleur; cette recette plaira sans aucun doute à tous, même aux enfants!

Ingrédients:

  • 600gr de chou-fleur (ou 300gr de chou-fleur et 300gr de brocoli)
  • 75gr de farine de riz
  • 1 œuf
  • 50gr de parmesan
  • 1gousse d’ail
  • Huile d’olive pour la cuisson
  • Sel
  • Poivre

Préparation:

– Laver les fleurettes de chou-fleur. Les faire cuire à la vapeur 15 min.

– Mélanger l’œuf avec la farine, le parmesan, l’ail pressé, du sel et du poivre dans un saladier.

– Ajouter le chou-fleur et l’écraser à la fourchette pour obtenir une préparation homogène.

– Verser un peu d’huile dans une poêle.

– Déposer 4 grosses cuillères à soupe de pâte pour obtenir des palets.

– Faire dorer de chaque côté.

Servir chaud, avec une salade en accompagnement.

Bonne journée,

Dominique


Les légumes lacto-fermentés

Connaissez-vous le principe de lacto-fermentation?

Dans notre région, nous consommons presque tous des aliments lacto-fermentés en automne et en hiver; en effet, la choucroute est un aliment lacto-fermenté!

Le chou n’est pas le seul légume qui peut être lacto-fermenté. En Alsace, nous consommons aussi les navets salés (ou süri rüewe, que ma maman cuisine très bien!) mais il est aussi possible de faire lacto-fermenter presque tous les légumes d’origine biologique (sauf les pommes de terre et les légumes gorgés d’eau comme le concombre ou la courgette).

Intérêt des aliments lacto-fermentés:

– Les aliments lacto-fermentés sont une bonne source de probiotiques, ces bactéries importantes pour la santé de nos intestins. De plus, ces aliments contiennent des fibres, donc des prébiotiques (nourriture des probiotiques).

– Parmi les effets santé des probiotiques, et donc des aliments fermentés, on peut citer: (1)

  • Réduction du risque de cancer du côlon
  • Lutte contre la diarrhée (notamment la tourista)
  • Normalisation de la composition de la flore intestinale (y compris après un traitement antibiotique)
  • Amélioration de l’immunité
  • Meilleure tolérance du lactose (via l’activation de l’enzyme lactase qui aide à le digérer)
  • Meilleur contrôle du syndrome du côlon irritable et des maladies inflammatoires de l’intestin
  • Diminution des symptômes allergiques chez les enfants

– Nos ancêtres avaient l’habitude de préparer des aliments lacto-fermentés car cela leur permettait de conserver les légumes pendant l’hiver. Les légumes ainsi préparés ne perdent pas leurs vitamines, ce qui les rend plus intéressants que les conserves.

– La lacto-fermentation augmente la teneur en vitamines des légumes. En effet, des scientifiques ont trouvé des taux de vitamine C et de vitamines B6 et B12 plus hauts dans les légumes lacto-fermentés par rapport à leurs homologues nature. (1)

Vous l’avez compris, ces aliments sont très intéressants. Pourquoi de pas profiter de ce temps de confinement pour tester et en fabriquer soi-même. C’est tout simple, et il ne faut pas beaucoup de matériel pour en préparer. Il suffit d’eau, de sel gris de mer non traité et sans additifs, et d’un bocal propre.

Pour la préparation, je vous conseille de regarder sur le site Ni cru, ni cuit. Vous y trouverez tous les conseils en fonction des légumes que vous voulez faire lacto-fermenter.

Voici mon pot de carottes que j’ai préparé lundi. Il faudra encore attendre quelques jours avant de pouvoir les déguster…

Je vous parlais ici d’une autre source de probiotiques intéressante, si la macro-fermentation de vous tente pas!

Bonne soirée,

Dominique

Source:

(1): La Nutrition


Taboulé sans gluten

Rapide à préparer, le taboulé est une salade que j’adore. Je vous propose aujourd’hui une version sans gluten. Même si l’on n’est pas intolérants au gluten, il est intéressant d’en diminuer la consommation, pour le bien-être de nos intestins. Car si on y regarde de plus près, on se rend vite compte que l’on en consomme presque à tous les repas, entre le pain, les pâtes, la semoule, les gâteaux,…

J’ai réalisé ce taboulé avec du couscous de riz de la marque Valpibio, mais il est aussi possible de le faire avec du quinoa ou du millet, cela sera aussi très bon!

Point important: je vous conseille de préparer le taboulé au minimum 1 heure avant de le déguster.

Ingrédients: pour 4 portions

– 125 gr de couscous Riz (Valpibio) ou de semoule de riz

– 200 ml d’eau

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

– 2 cuillères à soupe d’huile de colza première pression à froid

– le jus d’un citron

– 1/2 cuillère à café de sel

– 1 concombre bio

– 1 poivron rouge bio

– 1 poignée de tomates cerise

– quelques radis

– 1 oignon

– 1 belle poignée de menthe

Préparation:

– Faire tiédir l’eau et la verser sur la semoule. Ajouter le sel, les huiles, et le jus de citron. Laisser gonfler pendant 10 minutes.

– Lorsque que la semoule est prête et refroidie, l’égrainer quelques instants à la main.

– Couper le concombre (sans l’éplucher s’il est bio) et le poivron en brunoise ou en petits morceaux, couper les radis en rondelles et les tomates-cerise en 2, émincer l’oignon et hacher la menthe; ajouter le tout à la semoule. Bien mélanger.

– Couvrir et mettre au frais pendant au moins une heure.

Vous pouvez ajouter d’autres légumes, selon vos envies.

Et pour les personnes qui suivent mon programme detox en ce moment, cette recette pourrait être une variante pour le repas de midi, accompagné de tofu aux herbes grillé.

Taboulé à la semoule de riz

Velouté de poireaux et pommes de terre

Pendant le confinement, on ne peut pas aller aussi facilement faire nos courses quand il nous manque un ingrédient. Hier soir, il ne me restait plus que des poireaux, des pommes de terre et des oignons dans mon bac à légumes…

Les enfants n’auraient pas été très malheureux de ne pas manger de soupe, mais je me suis dit que j’allais quand même nous préparer un velouté tout simple, aux poireaux et pommes de terre.

Un repas classique très bon et hyper rapide à préparer!

Ingrédients:

  • 400 grammes de poireaux coupés en morceaux
  • 1 oignon émincé
  • 20 grammes de beurre
  • 600 grammes d’eau
  • 400 grammes de pommes de terre
  • 1 bouillon de légumes en cube
  • Sel et poivre
  • 20 grammes de crème de soja (ou de crème fraîche)
  • 250 grammes de lait d’avoine (ou de lait demi-écrémé)
  • Du persil frais pour la décoration

Préparation:

• Faire revenir l’oignon et le poireau émincés dans le beurre, à feu doux pendant 2 minutes.

• Ajouter les pommes de terre et l’eau, et le bouillon-cube. Laisser mijoter 15 minutes à feu doux.

• Quand les pommes de terre sont cuites, ajouter le lait, la crème, du sel et du poivre. Mixer.

Au moment de servir, décorer avec du persil ciselé.

Bonne journée de confinement. Et surtout, prenez soin de vous… A bientôt!


3 bonnes raisons de faire une cure de pollen frais de ciste

Bonjour à tous,

Depuis longtemps, les produits de la ruche sont réputés pour leurs bienfaits sur la santé. 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un produit de la ruche un peu moins connu: le pollen frais. Il s’agit d’un super aliment très intéressant. Il existe différents pollens frais: le pollen de châtaignier, de bruyère, de saule ou d’aubépine…

J’ai choisi le pollen de ciste car il me semble intéressant en cette saison, et ce pour 3 raisons:

1. Le pollen frais de ciste a des effets bénéfiques pour la santé de nos intestins:

– par sa teneur en probiotiques qui restructurent la flore intestinale (parfait pour régénérer sa flore après une gastro, ou après pendant et après la prise d’antibiotiques).

– sa richesse en caroténoïdes assure la protection et l’intégrité des muqueuses intestinales. Il a une action sur l’inflammation au niveau intestinal.

2. La flore étant renforcée, il permet aussi de stimuler les défenses immunitaires (intéressant en ces périodes d’épidémies).

3. Le pollen de ciste est un stimulant général, il permet de lutter contre la fatigue (un mal de saison pour beaucoup d’entre nous) et pour retrouver de l’énergie en période de convalescence.

– Se procurer le pollen de ciste et le conserver:

Le pollen existe sous forme de pelotes en frais (au rayon surgelé des magasins biologiques) ou en version sèche.

Le pollen frais doit être conservé au congélateur pour préserver ses actifs probiotiques vivants très bénéfiques sur la flore intestinale.

(La version sèche disponible en bocal ne possède plus les actifs probiotiques et perd une partie de sa richesse en vitamines.)

Modalités de prise:

Il suffit de prélever chaque jour la quantité nécessaire et le remettre au congélateur. Il peut supporter le réfrigérateur quelques jours sans perdre ses actifs.

Une grande synergie existe entre le pollen et les fruits.

Si vous consommez une salade de fruits ou une compote le matin et que vous mangez en même temps le pollen, vous constaterez des effets plus rapides et plus forts.

Ne jamais le consommer seul. Il est essentiel de bien le mastiquer pour qu’il soit bien absorbé.

    Pour les adultes: prélever une cuillère à soupe bombée le matin à jeun.
  • Pour les enfants de 3 à 6 ans: 1 cuillère à café rase.
  • Pour les enfants de 6 à 12 ans: 1 cuillère à café bombée.
  • de 12 à 16 ans: 1 cuillère à soupe rase.

On peut faire une cure de 3 à 6 semaines, puis faire une pause.

Et pour les personnes allergiques au pollen?

Le pollen récolté par les abeilles ne provoque pas de rhume de foins contrairement au pollen transporté par le vent.

Par précaution, on peut tester sa réaction au pollen: ne pas en consommer en cas d’inflammation de la muqueuse buccale après la prise de quelques grains.

Bonne journée à tous.

A bientôt,

Dominique


Potée de lentilles et potimarron au tofu fumé

Un plat aux belles couleurs et saveurs de l’automne, vite préparé et tellement bon!

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 300 gr de lentilles vertes (poids sec)
  • 300 gr de potimarron
  • 200 gr de carottes
  • 200 gr de dés de tomates
  • 200 gr de tofu fumé
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 4 clous de girofle
  • 1 feuille de laurier
  • de l’huile d’olive
  • sel et poivre

 

Préparation:

  • Faire tremper les lentilles dans un grand volume d’eau pendant au moins 12 heures. Bien les rincer avant la cuisson.
  • Emincer l’oignon. Les faire revenir dans une cocotte en fonte  avec un peu d’huile d’olive. Quand ils sont translucides, ajouter les lentilles, le potimarron coupé en dés, les carottes coupées en rondelles, les dés de tomates, les clous de girofle, les gousses d’ail écrasées, la feuille de laurier, le sel et le poivre.
  • Couvrir d’eau.
  • Faire cuire à feu doux pendant 20 à 25 minutes.
  • Couvrir et laisser mijoter. Rajouter de l’eau si nécessaire.
  • Faire des allumettes de tofu fumé et les rajouter. Poursuivre la cuisson pendant 5 minutes.

 

C’est prêt!

Avec le reste du potimarron, j’ai fait un velouté de potimarron, une des soupes préférées de nos enfants.

Vive les petits plats d’automne!


Bourguignon de champignons au tofu fumé

Voici une recette traditionnelle de la gastronomie française, revisitée en mode veggie. C’est un plat complet, avec des légumes, des protéines végétales (tofu fumé). Avec la météo un peu fraîche des derniers jours, j’ai eu envie de réaliser cette recette réconfortante qui a eu beaucoup de succès lorsque nous l’avons cuisiné lors de notre atelier Happy-Hiver.

 

Ingrédients : (pour 4 personnes)

– 600gr de champignons frais
– 200gr de tofu fumé
– 2 carottes
– 5 pommes de terre
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– 500mL de vin rouge
– 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
– 1 feuille de laurier
– 1càs de thym
– 2 càs de fécule de pomme de terre
– 5 càs d’huile d’olive extra vierge
– Sel et poivre
– Persil frais

 

Préparation :

– Dans une marmite, faire chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive avec l’ail et l’oignon finement émincé.

– Ajouter le tofu fumé coupé en lamelles. Faire revenir quelques minutes à feu vif. L’oignon et les lamelles de tofu doivent être légèrement dorés.

– Laver et couper les champignons frais en petites tranches. Les ajouter dans la marmite et mélanger.

– Laisser mijoter sans couvercle, pendant environ 15-20 minutes. Les champignons ne doivent plus tirer d’eau.

– Dans un petit bol, mélanger la fécule avec 2 càs d’huile d’olive, jusqu’à obtenir une sorte de crème bien lisse, sans grumeaux. Ajouter dans la marmite et mélanger.

– Ajouter le vin rouge, 250mL d’eau et le concentré de tomates.

– Peler et laver les carottes et les pommes de terre, les couper en morceaux et les ajouter aux champignons.

– Ajouter le thym et le laurier. Saler et poivrer.

– Porter à ébullition, puis baisser le feu pour faire mijoter pendant 1 heure, en remuant de temps en temps. Si nécessaire, rajouter de l’eau en cours de cuisson.

– Servir et saupoudrer de persil frais.


Un légume du printemps : l’asperge

Les premières asperges de l’année sont arrivées. Il faut en profiter, la saison ne dure pas longtemps!

L’asperge est une variété de légume riche en potassium, calcium, magnésium et en vitamines B9, C et E. Elle est aussi riche en fibres, ce qui stimule le transit intestinal tout en protégeant la muqueuse intestinale.

L’asperge contient de l’asparagine. Cette substance stimule l’élimination des déchets et des toxines par le biais des reins. Elle est aussi diurétique.

En soupe, dans un risotto, avec des œufs-cocotte ou tout simplement avec une vinaigrette à l’huile de colza, les possibilités sont multiples pour se régaler!

Je les cuits au vitaliseur de Marion pour préserver tous leurs bienfaits; 20 Minutes pour les asperges blanches et 6 Minutes suffisent pour les asperges vertes.


Chili végétarien

Les légumes secs ne sont plus très consommés de nos jours, je dois dire que je n’en cuisinais presque jamais avant ma formation. Pourtant, ils sont vraiment très intéressants d’un point de vue nutritionnel. Ils contiennent des protéines, des fibres, du fer, du magnésium,… Pour les rendre plus digestibles, il faut les faire tremper 24 heures dans 3 fois leur volume d’eau, puis les rincer avant de les cuire. Il faut donc prévoir la veille ce que l’on va cuisiner, c’est le seul inconvénient!

(A noter que l’on peut utiliser des haricots rouges en boîte, mais alors, ils n’ont pas été trempés avant cuisson d’où le risque de mauvaise digestibilité).

Ingrédients:

  • 200gr de haricots rouges secs (à faire tremper la veille!)
  • 2 Poivrons rouge
  • 1 petite boîte de tomates pelées
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 petite boîte de maïs
  • un peu de curry
  • une pincée de piment doux (selon votre goût)
  • sel et poivre

 Préparation:

  • La veille: faire tremper les haricots rouges pendant 24 heures
  • Rincer les haricots rouges et les faire cuire 1 heure à 1 heure 30 dans de l’eau salée.
  • Eplucher l’oignon, le couper en petits cubes et le faire revenir dans une cuillère à soupe d’huile.
  • Ajouter les poivrons coupés en lamelles ainsi que les tomates coupées en cubes.
  • Ajouter les carottes coupées en julienne ainsi que les gousses d’ail hachées.
  • Faire cuire pendant 20 minutes.
  • Ajouter les haricots rouges et le maïs.
  • Ajouter le curry, le piment, le sel et le poivre.
  • Bien mélanger.

Servir avec du riz complet.