Il est temps de prendre soin de vous!

On dit souvent qu’il faut prendre son mal en patience,

mais si nous prenions aujourd’hui notre bien-être en urgence, ce serait tellement mieux 🙂


Que peut nous apporter le fait de prendre soin de soi ?

  • Se sentir bien dans sa peau
  • Trouver l’équilibre intérieur
  • Se sentir heureux

Quel premier petit pas pourriez-vous faire à aujourd’hui pour vous sentir mieux et prendre soin de vous ?

Prendre soin de soi repose en fait sur des petits gestes simples et de bon sens.

Il y a plein de pistes que vous pouvez explorer; en voici quelques unes:

– changer quelques petites habitudes alimentaires

– dormir plus

– prendre le temps de respirer

– se remettre au sport

– prendre soin de la qualité de son environnement

Conseil: Allez-y doucement;un changement à la fois est suffisant, sinon vous abandonnerez vite. Ancrer de nouvelles habitudes durables et bénéfiques sur le long terme, ça prend du temps mais c’est vraiment important!

Pour un travail plus profond, pour apprendre à vous connaître, travailler sur une problématique, vous sentir mieux, améliorer un aspect de votre vie, je vous conseille de prendre rendez-vous avec votre naturopathe. Il vous aidera et vous donnera des conseils pour prendre soin de vous.

Pour vous aider à sauter le pas, je vous propose de nous découvrir lors d’un appel découverte gratuit ☎️ (15 minutes). Cet échange est un vrai espace d’écoute pour en connaitre davantage sur votre situation et vos problématiques. Suite à cet échange, nous verrons ensemble un premier conseil que vous pourrez mettre en place, en lien avec votre problématique.

Contact:

Dominiquestrassel@gmail.com

Téléphone: 06.62.21.70.07

Bonne journée,

Dominique


Mes conseils anti-blues pour journées grises

Le mois de novembre est bien installé, et avec lui arrivent les journées grises avec baisse de la luminosité et dépression saisonnière pour certains d’entre nous.

Mais saviez-vous qu’il existe des outils pour éviter de vous faire happer par la mauvaise humeur hivernale?

Je vous partage quelques conseils anti-déprime:

🍁 Premier réflexe: sortez votre lampe de luminothérapie du placard!

Grâce à cette petite lampe, il est possible de reproduire artificiellement la lumière du jour. Je vous conseille de vous exposer le matin, pendant au moins 30 minutes. Le plus simple est de l’allumer sur la table au petit-déjeuner. Pour choisir au mieux votre lampe, je vous conseille de lire cet article sur le sujet.

🍁Préparez-vous des bons plats réconfortants, rassasiants et anti-déprime. On réserve la raclette, la fondue au fromage et la tartiflette pour les jours de fête… et on mise plutôt sur un dhal de lentilles corail, un curry de légumes, une bonne soupe de légumes avec un topping croustillant, une quiche aux légumes, un pot au feu longtemps mijoté,… les idées ne manquent pas!

(Manger sain à de nombreux bienfaits, je vous en parlais ici… )

🍁 Sortez régulièrement dans la nature, même s’il fait froid, gris et humide. Habillez-vous chaudement et c’est parti!

🍁 Diffusez des huiles essentielles réconfortantes: mandarine verte, orange douce ou Petit grain bigarade, à vous de choisir celles que vous aimez.

🍁 Préparez-vous une boisson chaude réconfortante (tisane, chai latte, lait d’or,…)

🍁Pratiquez régulièrement la méditation guidée ou la cohérence cardiaque pour essayer de gérer au mieux votre stress (plus de conseils pour gérer votre stress ici).

🍁 Dormez!

En automne, il n’est pas rare de se sentir plus fatigué. Écoutez votre corps, et allez vous coucher un peu plus tôt que d’habitude (vous pourrez regarder la fin de votre série en replay le lendemain!). 🎬

Si vous ne dormez pas bien, je vous conseille vivement d’en parler à votre naturopathe.

Et vous, comment vivez-vous l’arrivée de l’hiver?


Mes règles au naturel

Après mon article sur la ménopause, je me suis dit que j’allais vous parler d’un accessoire incontournable de la femme mentruée: la protection périodique.

La composition des serviettes et tampons jetables est dénoncée depuis plusieurs années maintenant. En 2019, 60 Millions de consommateurs épinglait de nombreuses marques, y compris certaines bio, révélant la présence de ces produits potentiellement toxiques pour la santé, et pour l’environnement…

En effet, elles contiendraient des phtalates, des dioxynes, des pesticides… toutes ces substances toxiques étant alors en contact de notre peau plusieurs jours par mois. Elles sont à l’origine de nombreuses allergies, de mycoses et même parfois responsables du syndrome du choc toxique. Pas génial, non?

Pourquoi ne pas tester une alternative à ces protections jetables?

Après avoir testé les serviettes lavables et les coupes menstruelles, mon choix s’est porté sur les culottes menstruelles. Leur utilisation est simple et pratique: il suffit de mettre la culotte menstruelle le matin et de la changer le soir! Culottes menstruelles ou culottes normales, sous mes jeans, je ne sens pas la différence. Pour moi, c’est une révolution!

Vous l’aurez compris, les essayer, c’est les adopter 🙂

Comment choisir votre culotte de règles?

  • Vérifiez bien la qualité de votre culotte menstruelle. Les premières que j’ai achetées étaient en matière synthétique, pas très agréables à porter. Le mieux, c’est d’avoir une doublure en coton, beaucoup plus agréable au contact de la peau.
  • Choisissez le modèle en fonction de vos flux. Il existe des modèles pour la nuit, plus absorbants (que j’utilise les jours de flux très abondants)

Mon choix s’est porté sur la marque So’cup. A vous de trouver celles qui vous conviendront le mieux.
Gallica nuit de la marque So’cup

Un défaut: leur prix!

Le principal défaut de la culotte menstruelle, c’est qu’elle coûte cher. Comptez entre 25 et 45€ pour l’achat d’une pièce, et cela peut aller jusqu’à plus de 60€ pour les culottes les plus jolies, en dentelle et fabriquées en France.

Sachant qu’il faut en moyenne cinq culottes pour tourner confortablement sur un cycle menstruel, le coût du stock nécessaire peut alors avoisiner 150€ à 200€. Je vous conseille d’investir dans une première culotte pour tester, au moins pour la nuit!

Certaines diront que c’est un retour en arrière, de devoir laver ses culottes et les sécher à l’air libre (le sèche-linge est interdit car il les abîme). Mais notre santé n’en vaut-elle pas la peine?

Et vous, utilisez-vous des culottes menstruelles? Quelle marque me conseillez-vous? N’hésitez pas à nous donner vos conseils en commentaire.

Bonne journée,

Dominique


C’est la journée mondiale de la ménopause!

Le 18 octobre est la Journée Mondiale de la Ménopause, organisée par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

La ménopause est un domaine que je connais tout particulièrement car j’ai fait ma thèse de docteur en pharmacie sur le sujet de la ménopause et de l’utilisation des phyto-œstrogènes en alternative aux traitement hormonaux substitutifs de la ménopause.

La ménopause met en place progressivement car l’équilibre hormonal se rompt progressivement, avec une diminution de la sécrétion de la progestérone et des œstrogènes.

Cette période de variation hormonale s’appelle la pré-ménopause. Elle peut s’étendre sur une dizaine d’année parfois, avec des irrégularités du cycle, de la rétention d’eau, des fringales, de l’irritabilité, la sensation d’un ventre gonflé, une diminution de la libido, des sueurs nocturnes,…

La ménopause proprement dite se définit par la chute des œstrogènes et l’arrêt définitif des règles depuis au moins 1 an. Apparaissent alors chez certaines femmes les bouffées de chaleur, l’insomnie, de la prise de poids, une augmentation du risque cardiovasculaire,…

Cette période de transition est très importante dans la vie d’une femme. Elle nécessite une surveillance toute particulière et la naturopathie est d’une grande efficacité pour limiter au mieux ses retentissements physiques et psychologiques.

Voici quelques gestes simples qui pourront vous aider:

– adoptez une alimentation riche en antioxydants (fruits rouges, légumes colorés, chocolat noir, épices, thé vert, …)

– faites le plein d’omegas 3 (huile de colza première pression à froid et petits poissons gras) pour leur action anti-inflammatoire.

attention au sel qui favorise la rétention d’eau

soutenez votre foie car il a un rôle clé dans la métabolisation des hormones

– pratiquez une activité physique régulière

Bien sûr, il n’existe pas de solution unique, chacune de nous étant différente. Je ne parlerai donc pas ici des compléments et plantes que vous pourriez utiliser pour vous soulager. Je vous conseille de prendre rendez-vous avec votre naturopathe pour en parler avec lui. Vous aurez ainsi un conseil adapté à vos besoins.

Bonne journée,

Dominique


Et si l’eau de mer pouvait soigner?

En cette journée mondiale de la mer, j’ai envie de vous parler des bienfaits du plasma de Quinton.

Le plasma de Quinton, c’est quoi?

René Quinton, physiologiste français, a beaucoup étudié l’eau de mer. Son idée de départ est simple : les cellules humaines évoluent dans un milieu organique comparable à celui de la mer.

Dès lors, il n’aura de cesse tout au long de sa carrière de démontrer les similitudes entre l’eau de mer et le plasma sanguin, dont les compositions affichent de réelles ressemblances puisque les deux milieux sont constitués d’oligo-éléments et de minéraux. Le chercheur en conclut donc qu’un sérum d’origine marine serait susceptible d’agir favorablement sur l’organisme humain.

« Notre corps est ‘un véritable aquarium marin vivant’. Notre milieu organique est en osmose avec le milieu marin : l’eau de mer est en sympathie avec chaque infime partie de notre corps »

René Quinton

Pour bénéficier d’une eau de mer de haute qualité, il préconise de la prélever au large de la côte bretonne, à une profondeur de 30 mètres, dans le vortex d’un parc naturel protégé. Après avoir été filtrée et stabilisée, l’eau naturelle est alors stérilisée à froid en laboratoire avant d’être diluée, puisqu’elle contient un taux de minéraux plus important que celui présent dans le plasma sanguin.

Bienfaits du plasma de Quinton:

L’intérêt du plasma de Quinton réside dans le fait qu’il réhydrate et harmonise le plasma sanguin et le liquide interstitiel dans lequel baignent nos cellules, et dans le fait que l’eau de mer est un concentré exceptionnel d’oligo-éléments (sodium, potassium, magnésium, soufre, calcium, iode, silicium, cuivre, zinc, sélénium,…

L’eau de Quinton aide à nettoyer le milieu cellulaire, ce qui favorise les échanges et les transports des déchets métaboliques liés au stress, à l’effort, aux déséquilibres alimentaires.

Elle reminéralise, draine, stimule l’organisme et améliore de façon progressive et durable toutes les fonctions physiologiques et sportives.

Pour qui?

Le plasma de Quinton isotonique est recommandé en cas de:

– fatigue, syndrome de fatigue chronique

– problème du système immunitaire

– sport: pour améliorer les performances ou suite à un effort pour récupérer l’énergie

– affections ostéo-articulaires: arthrite, arthrose, goutte, sciatique, fibromyalgie, hernie discale

– affections de peau: psoriasis, eczéma, urticaire, prurit

– spasmophilie et tétanie

– Troubles du sommeil

– Allaitement, post-partum

❗️NE PAS consommer le plasma de Quinton hypertonique en cas d’hypertension artérielle ou d’insuffisance rénale

Modalités de prise

L’automne est une bonne période pour envisager une cure reminéralisante de plasma de Quinton isotonique.

La posologie est variable en fonction de chacun.

– si l’on n’a jamais consommé de plasma marin, le mieux est de commencer doucement, à raison d’une cuillère à soupe de plasma isotonique 2 fois par jour, en dehors des repas. Garder le plasma en bouche pendant 30 secondes pour bien l’assimiler.

– si tout va bien, vous pouvez augmenter la dose, petit à petit, jusqu’à boire 150 à 300 mL par jour, en-dehors des repas, pendant au moins 1 mois!

Vous pouvez prolonger la cure sur plusieurs semaines, en prenant votre plasma 5 jours sur 7.

– En cas de grosse fatigue: introduisez 10 ml de solution hypertonique le matin et à midi pendant 5 à 7 jours

L’hydrotomie percutanée

Impossible de parler de plasma de Quinton sans évoquer l’hydrotomie percutanée. Il s’agit d’injecter 1/2 ampoule de plasma isotonique de chaque côté du disque vertébral pour le réhydrater en cas de sciatique ou de lombalgie chronique.

Cette méthode n’est plus beaucoup utilisée par les rhumatologues alors qu’elle a fait ses preuves. Je vous invite à consulter le site de la société internationale d’hydrotomie percutanée pour trouver les coordonnées des praticiens formes proches de chez vous.

Et vous, connaissiez-vous le plasma de Quinton?


Astuce détox: et si on faisait une cure d’argile verte?

Déjà connue depuis l’Antiquité, l’argile verte est très intéressante pour la détoxication de l’organisme.

Par voie interne, l’argile verte a de nombreux bienfaits:

– elle absorbe les toxines, qui sont ensuite éliminées par les intestins.

– elle est vermifuge et bactéricide, et elle participe à la reconstitution d’une bonne flore intestinale

– elle purifie le sang et favorise la fabrication des globules rouges

– elle traite les diarrhées de manière efficace et participe à la cicatrisation des irritations

– par sa composition, elle comble les carences en sels minéraux. Elle contient de la silice, de l’aluminium, du calcium, du fer, du potassium, du magnésium, du sodium, du sélénium, du zinc,…

La cure d’argile verte est recommandée 1 à 4 fois par an, aux changements de saison.

Laquelle choisir?

On l’achète en magasin bio, et on fait attention de choisir de l’argile verte surfine, idéalement ultra-ventilée, de variété illite ou montmorillonite.

Modalités de prise:

– mettre une cuillère à café (utiliser une cuillère en bois ou en plastique, pas métallique) dans un verre d’eau la veille au soir.

– Laisser reposer durant la nuit

– Boire l’eau argileuse le matin, en laissant le dépôt d’argile dans le fond du verre. Il est conseille de boire d’eau argileuse 1/2 heure avant le repas.

– Durée de la cure: 21 jours

❗️Précautions d’emploi:

– Sans avis médical, il faut éviter d’ingérer l’argile elle-même.

– L’argile peut annuler l’effet de certains médicaments, il faut donc la prendre à distance de la prise des médicaments

– En cas de tendance à la constipation, veillez à boire davantage d’eau pendant la journée.

– En cas d’hypertension artérielle, on limitera la consommation d’argile verte à 2 cuillères à café par semaine.

‼️Attention de ne pas jeter l’argile dans les canaliser; vous risquez de les boucher.

L’argile peut aussi être utilisée en cataplasmes et en masques (je vous en parlerai dans un autre article 🙂)

Et vous, avez-vous déjà fait une cure d’argile verte?


3 kifs par jour: un rituel qui fait du bien

C’est désormais prouvé par diverses études, la gratitude améliore le bien-être général et rend plus heureux. Mais elle n’est pas forcément innée, elle doit s’acquérir… pour cela, je vous propose aujourd’hui de mettre en place le rituel des 3 kifs par jour, tiré du livre « 3 kifs par jour » de Florence Servan-Schreiber. Cet ouvrage s’appuie sur des études et expériences scientifiques pour nous faire partager des techniques et astuces de psychologie positive afin d’ajouter des touches de bonheur dans notre quotidien.

Définition d’un kif

Kif: n.m. Instant, situation, interaction, événement, perception ou émotion provoquant une situation d’agrément, d’aide, d’amour, d’amusement, de bien-être, de bienfait, de chance, de création, de bonheur, de conscience, de complicité, de charme, de contentement, de délectation, de gourmandise, de distraction, de sens, de connexion, d’euphorie, d’expression, de fantaisie, de félicité, de grâce, de gaîté, de joie, de jouissance, de récréation, de satisfaction, de volupté pour lequel on éprouve de la gratitude.

Partager ses kifs, c’est partager ses instants de joie.

Au repas du soir ou avant d’aller au lit, vous pouvez mettre un rituel en place: Chaque membre de la famille doit exprimer ses 3 kifs de la journée.

Cela peut être de toutes petites choses: un sourire, une sortie, la lecture d’un chapitre d’un livre passionnant, une pause au soleil, un café avec une amie en terrasse, un morceau de chocolat ou une gourmandise au goûter, une séance de pilates (un de mes kifs d’hier!),…

Souvenir d’un de mes kifs de cet été!
Pilates du lundi matin, pour bien commencer la semaine!
Balade dans la nature

Grâce à ce rituel, les énergies positives sont en marche, et même si les soucis n’ont pas disparu, les choses agréables l’emportent !

Et vous, pratiquez-vous la gratitude au quotidien?


Pourquoi manger sain?

Nous sommes ce que nous mangeons. Une alimentation saine apporte de nombreux bienfaits à l’organisme, car le corps reçoit alors les nutriments essentiels à son fonctionnement optimal.

Les défenses immunitaires sont renforcées (tout à fait d’actualité en ce moment), notre sommeil est de meilleur qualité, nous sommes moins fatigués et en bien meilleure forme.

Pourquoi ne pas s’y mettre alors ?

Je vous détaille les piliers d’une alimentation saine selon moi:

• Mangez des aliments riches en vitamines et minéraux :

  • Les fruits et légumes, les aliments crus, graines fermées, algue, pollen frais, jus de légumes : riches en nutriments, ils constituent la base d’une alimentation santé.
  • Des protéines de qualité :
      • Poisson gras (anchois, maquereaux, sardines) au minimum 2 fois par semaine, pour leur apport en omégas 3.
      • Des œufs, d’origine biologique
      • De la volaille
      • De la viande rouge (bœuf, veau, porc) : une fois par semaine car plus grasse.

Une seule protéine animale dans la journée est amplement suffisante, si l’autre repas apporte des protéines végétales.

  • Céréales et légumineuses au quotidien. Privilégiez les céréales complètes et semi-complètes si vous les supportez (d’origine biologique). Evitez de surconsommer les céréales contenant du gluten, pour limiter le risque de survenue d’une intolérance au gluten.
  • Mangez moins sucré car le sucre entraîne une surproduction d’insuline et un stockage des graisses.
  • Ne pas faire l’impasse sur le bon gras.

Souvent, lorsque l’on veut perdre du poids, on stoppe sa consommation d’huile. Or, les acides gras polyinsaturés sont indispensables au fonctionnement de notre cœur et de notre cerveau. Les omégas 3 ont aussi une action bénéfique sur le déséquilibre du microbiote intestinal et sur l’inflammation.

Privilégiez les huiles végétales extraites à froid, extra-vierges ou d’origine biologique, riches en omégas 3 (colza, lin, cameline).

Pour la cuisson, privilégiez l’huile d’olive ou la graisse de coco car elles supportent mieux les hautes températures.

  • Faites-vous plaisir !

Frustration et culpabilité sont mauvaises pour la santé. Il est important de trouver un équilibre, et de garder 1 ou 2 repas plaisir par semaine, sans que cela ait une incidence sur votre santé.

  • Ne mangez que lorsque vous avez faim
  • Mâchez pour mieux digérer :

La digestion commence dans la bouche, grâce aux enzymes digestives de la salive. Plus les aliments sont finement coupés et longuement mastiqués, plus le travail de l’estomac est facilité.

Prenez votre temps lors de vos repas, quitte à poser vos couverts entre chaque bouchée. Vous digérerez mieux et vous arriverez aussi plus vite à satiété.

  • Arrêtez de manger dès que vous êtes rassasié.
  • Prenez vos repas à heures régulières afin de ne pas troubler votre système digestif.

Le soir, évitez de dîner après 20h, votre sommeil n’en sera que plus réparateur !

  • Maîtrisez les fringales :

Une hypoglycémie, le stress, le manque de magnésium, l’ennui,… autant de raisons de craquer ! Les irrésistibles envies de manger vous poussent à dévorer tout ce qui vous tombe sous la main… Essayez d’avoir des aliments bons pour vous pour ces moments-là : bâtonnets de légumes, radis nettoyés, une pomme,…

  • Les meilleurs modes de cuisson : voir mon article ici.

Bien entendu, il ne suffit pas de suivre ces conseils alimentaires pour être en forme!

Une bonne hygiène de vie nécessite aussi de prendre soin de son mental. Pour cela, pensez à trouver chaque jour un moment pour vous relaxer et pratiquer une technique de lâcher prise telle que la méditation de pleine conscience, la respiration abdominale…

… et pratiquez d’une activité physique régulière. Il est vivement recommandé d’effectuer un minimum de 30 minutes d’activité physique quotidienne.

L’exercice physique va vous permettre d’augmenter vos dépenses énergétiques et, en même temps, évacuer le stress et les tensions !

Privilégiez les balades à l’extérieur, encore mieux si c’est en forêt pour vous oxygéner. Sinon, empruntez les escaliers plutôt que l’ascenseur, marchez au lieu de prendre votre voiture pour les petits trajets,…

Bel été à vous tous…


Ma trousse de voyage naturo de l’été

Les vacances arrivent à grands pas! ☀️🌊🏔

Il est grand temps de penser à préparer votre trousse de voyage naturo… je vous propose de vous dévoiler mes quelques indispensables pour soigner les petits bobos de l’été.

1. Les huiles essentielles:

– Lavande aspic:

• Pour les brûlures et les coups de soleil, mais aussi en cas de morsures et piqûres (insectes, méduses,…): 1 à 2 gouttes d’huile essentielle pure de Lavande aspic appliquée localement apportera un soulagement immédiat.

❗️utiliser uniquement le soir car potentiellement photo-sensibilisante.

• Comme elle a également des propriétés relaxantes, elle vous aidera à vous endormir en mettant quelques gouttes sur votre taie d’oreiller.

Menthe poivrée:

• En cas de maux de tête: appliquez 1 goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée pure, en massage sur les tempes (attention à ne pas l’appliquer trop près des yeux).

• Très utile en cas de digestion difficile: mélangez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans une huile végétale et masser le ventre.

• Si vous êtes sujet au mal des transports, vous pouvez diffuser de l’huile essentielle de menthe poivrée dans l’habitacle de la voiture, à l’aide d’un diffuseur de voiture qui fonctionne sur prise allume-cigare.

• En cas de jambes lourdes, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à une huile végétale : effet rafraîchissant garanti…

• En cas de fortes chaleurs ou de bouffées de chaleur, vous pouvez aussi opter pour de l’hydrolat de menthe poivrée: à pulvériser sur votre visage et votre buste. Rafraîchissement immédiat!

Citron:

• pour aromatiser votre eau. J’adore en mettre quelques gouttes dans ma bouteille d’eau pour apporter une saveur acidulée.

• elle aide à la digestion, intéressante en cas de fatigue digestive.

• En diffusion: elle purifie l’air, et apporte tonus et bonne humeur 😉

– j’aime aussi beaucoup le mélange Tegarome. J’en ai toujours un flacon sur moi.

Il contient:

• du thym et le niaouli qui possèdent des vertus désinfectantes

• du géranium qui apaise, du romarin et de la sauge qui activent la circulation sanguine

• du lavandin et du cyprès qui aident à la cicatrisation.

La parfaite synergie de ces huiles essentielles complémentaires, d’origine biologique, permet d’apaiser et de régénérer l’épiderme.

Tégarome s’utilise pur, en application locale ou en compresses bien imprégnées sur la zone altérée.

Précautions d’emploi des huiles essentielles:

choisissez les huiles essentielles de qualité, 100% naturelles et BIO certifiées ECOCERT.

– avant d’utiliser une huile essentielle, testez-là en versant deux gouttes d’huile essentielle au creux du coude.

• Pas de réaction au bout de 48h ? A priori, tout va bien.

• Vous constatez une réaction cutanée à une molécule ? Vous avez bien fait de faire le test. N’insistez pas plus, et parlez-en à votre médecin.

– demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin pour les enfants de moins de 7 ans et les femmes enceintes.

2. De l’argile

Tout terrain, l’argile verte vous rendra service en cas d’entorse, de tendinite, de petites plaies ou autres petits bobos.

Personnellement, je préfère la version en tube, bien plus pratique à utiliser.

Appliquer en cataplasme. Laisser poser sur la zone pendant de 20min à 1h (selon la zone) entouré d’un linge humide et renouveler si besoin.

3. Du gel à l’Aloe vera

Même si vous avez préparé votre peau au soleil et que vous avez fait attention de ne pas trop vous exposer, vous n’êtes pas à l’abris d’avoir un bon coup de soleil. Appliquez du gel à l’aloe vera pour vous apaiser. Cela fonctionne aussi sur les brûlures et facilite la cicatrisation des petites plaies.

4. De la propolis 🐝

Antibiotique naturel, la propolis sera votre alliée en cas d’infections, car elle stimule et renforce le système immunitaire tout en combattant les bactéries, virus et autres champignons.

A prendre dès les premiers signes de faiblesse (rhume, maux de gorge, fièvre…) sous forme de compte-goutte.

5. Des probiotiques

– si vous partez à l’étranger: penser à faire une cure de probiotiques pour éviter l’installation de micro-organismes indésirables dans l’intestin et protéger de la tourista. Ex: Lactibiane ou Ergyphilus Plus

L’idéal est de commencer votre cure environ 15 jours avant votre départ et de continuer toute la durée du séjour.

– si vous avez tendance à avoir des cystites ou des mycoses vaginales, préférez la cure d’Ergyphilus Intima (Nutergia).

J’espère que ces conseils vous aideront à préparer votre trousse de voyage pour être paré à tous les bobos de l’été. N’hésitez pas à me suivre sur Instagram pour connaître d’autres conseils naturo spécial été.

Cette trousse de vacances n’est qu’une suggestion. Elle ne remplace en aucun cas les traitements allopathiques en cours ou à venir, ni la consultation chez votre médecin.

Je vous souhaite de bons préparatifs pour les vacances!


L’alimentation anti Jambes lourdes

L’arrivée des grosses chaleur en été induit bien souvent le retour de la sensation de jambes lourdes.

Je vous avais partagé quelques conseils pour vous soulager l’année dernière, vous pouvez relire mon article ici.

Aujourd’hui, je vous propose de revenir plus précisément sur l’alimentation à privilégier pour limiter les effets de la chaleur sur votre circulation:

  • Consommez beaucoup de légumes et des fruits de saison pour faire le plein d’antioxydants et de vitamines: en crudités, en jus, cuits… pour profiter de tous leurs bienfaits.
  • Consommez suffisamment de protéines, pour entretenir la masse musculaire: viande, poisson, oeuf mais aussi les protéines végétales (légumineuses comme les pois chiches, lentilles, haricots rouges ou le quinoa).

  • Ajoutez des épices lorsque vous cuisinez: curcuma, curry, gingembre, herbes de Provence, source d’antioxydants.

  • Privilégiez des huiles de première pression à froid (colza, noix, lin,…): riches en omégas 3
  • Limitez les mauvaises graisses: charcuterie, pâtisseries industrielles, plats cuisinés, margarine,… car ces mauvaises graisses encombrent les vaisseaux sanguins
  • Cuisinez maison, c’est la meilleure façon de limiter les produits transformés riches en sel, qui favorisent la rétention d’eau et ralentissent la circulation sanguine.
  • Privilégiez les cuissons douces: vapeur douce, à l’étouffée, au wok,… pour préserver les vitamines et éviter la production de composés toxiques lors de la cuisson

Bon appétit!