3 conseils naturo pour rééquilibrer votre alimentation

En cette période de rentrée, vous êtes plusieurs à me demander des conseils pour rééquilibrer votre alimentation au quotidien, sans que ce soit trop compliqué et prise de tête.

1. Mettez du plaisir dans votre assiette

Eh oui, c’est un conseil simple et pourtant qui a toute son importance… Je suis persuadée pour que vos bonnes habitudes durent sur le long terme, il ne faut pas être trop restrictif. Et pour que cela fonctionne, il faut qu’on y trouve du plaisir. Pour cela:

– mettez de la couleur dans vos assiettes! Si c’est joli et bien présenté, on mange avec plus de plaisir…

– On remplace un truc bon au goût mais pas top pour la santé, par un truc bon au goût et bon pour la santé

Exemples:

• une bonne pizza maison réalisée avec une farine complète bio et garnie de légumes plutôt qu’une pizza surgelée

• une tartine de pain au levain + purée de noisettes et banane à la place d’une brioche + nutella

• un hamburger maison dans lequel on remplace le pain trop sucré par des pancakes au sarrasin!

• on prépare sa vinaigrette soi-même, avec de la bonne huile de colza ou de noix, première pression à froid, pour leur apport en omégas 3, bien meilleure pour la santé que les vinaigrettes toutes prêtes.

– On persévère : il faut au moins 28 jours pour changer une habitude. On avance pas à pas, une mauvaise habitude à la fois!

2. Prenez votre temps pour manger

On ne le dira jamais assez, mais manger dans le calme et en pleine conscience permet de diminuer les quantités ingérées et de mieux digérer.

La digestion commence dans la bouche grâce aux enzymes digestives de la salive. Plus les aliments sont finement coupés et longuement mastiqués, plus le travail de l’estomac est facilité.

Prenez votre temps lors de vos repas, quitte à poser vos couverts entre chaque bouchée! Vous digèrerez mieux et vous arriverez aussi plus vite à satiété…

Si vous voulez plus de conseils pour améliorer la digestion, je vous invite à lire cet article.

3. Évitez les produits allégés

Lors des régimes restrictifs pour perdre du poids, on fait la chasse aux gras pour alléger les rations caloriques. Je suis aussi passée par là, et c’est une fausse bonne idée sur le long terme…

En effet, les bons gras sont très utiles pour votre organisme et votre système nerveux (santé cardiovasculaire, hydratation de la peau, mémoire,…).

En plus, les bons gras sont rassasiants. Je parle donc ici de bons gras, à savoir les huiles première pression à froid, les petits poissons gras,… et non de saucisse et de lardons, mais ça, vous le savez déjà!

Dans les produits Light, on a remplacé le gras par du sucre, qui nous donne envie de grignoter tout au long de la journée. Fausse bonne idée donc, la mode des produits allégés!

J’espère que ces quelques pistes pourront vous aider à rééquilibrer votre alimentation. Pour plus d’informations pour passer à une alimentation saine, vous pouvez lire mon article ici.

Pour des idées recettes, je vous invite à consulter l’onglet « recettes » dans le menu.

Et pour prendre votre alimentation en main, vous êtes le (la) bienvenue à mon cabinet de Raedersdorf ou en visio, c’est comme vous préférez.

A vous de jouer!


Mes conseils naturo pour être zen et en pleine forme pour les examens

En cette période de révisions intenses, il est important de prendre soin de vous et d’adopter une bonne hygiène de vie. Et cela passe en tout premier lieu par une alimentation saine et équilibrée, mais aussi par la pratique d’une activité physique régulière, par un sommeil de qualité et par une gestion de votre stress et de vos émotions.

Alimentation

– Misez sur 3 à 4 repas par jour et évitez les grignotages entre les repas

– Faites la part belle aux fruits et aux légumes de saison

– Abusez d’aliments riches en omega-3 (poissons gras, huiles de colza, graines de lin…) qui agissent sur l’humeur et favorisent une meilleure connexion cérébrale.

– Au petit déjeuner, consommez des protéines car elles sont utiles pour la synthèse des neurotransmetteurs comme la dopamine et la noradrénaline qui favorisent l’attention, l’apprentissage et la concentration.

Exemples de petits déjeuners à index glycémique bas, parfaits pour bien démarrer la journée : thé nature sans sucre, pain de seigle ou pain complet bio, 10 g de beurre, 1 œuf à la coque ou 1 tranche de jambon blanc ou 1 portion de fromage (chèvre ou brebis), 1 fruit.

– Au goûter, privilégiez les oléagineux comme les amandes, les noisettes, les noix… ils vous apporteront des minéraux et du zinc, l’idéal pour maintenir vos neurones en parfait état de fonctionnement. Accompagnez les d’un fruit et d’une boisson non sucrée.

– Au diner, misez sur les féculents pour vous préparer au sommeil et fuyez les repas trop copieux, trop gras ou trop riches en protéines animales.

– Limitez les excitants (café, boisson énergétique, alcool), les sucres raffinés et les plats industriels. Essayez de privilégier le ‘’fait-maison’’.

– Une bonne hydratation en continu est indispensable pour ne pas souffrir de migraines ou avoir des soucis de concentration. Buvez en alternance une tisane, une eau du robinet de bonne qualité (pure ou agrémentée de menthe, de citron, de thym, de romarin, de concombre, de gingembre…) et une eau riche en magnésium (Contrex, Hépar…).

Sommeil

Bien dormir est primordial car c’est pendant la nuit que notre cerveau organise, traite et mémorise les informations reçues pendant la journée.

Certains aliments consommés le soir peuvent favoriser le sommeil : pomme de terre, salade, dinde, ananas, banane, châtaigne, germe de blé… Pourquoi ? Car ils contiennent du tryptophane, un acide aminé précurseur de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

Il est important de se coucher tôt et à des heures régulières. Sinon c’est l’épuisement assuré le jour J ! Alors essayez de vous coucher à une heure raisonnable… même si ce n’est pas facile !
Vous pouvez instaurer un petit rituel du coucher, et pourquoi pas le partager en famille comme par exemple prendre une tisane à base de passiflore, d’aubépine ou de tilleul, des plantes reconnues pour induire le sommeil.

Stress & Emotions

Certaines huiles essentielles peuvent vous accompagner pour lutter contre l’anxiété, vous calmer et favoriser le sommeil. Il s’agit par exemple de la lavande vraie, du petit grain bigarade et de la camomille noble. Vous pouvez les utiliser en massage sur le plexus solaire (en dilution à 20% dans une huile végétale), ou en diffusion atmosphérique à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles.

Les Fleurs de Bach trouvent aussi toute leur place dans cette période de préparation d’examens. Elles vous aident à gérer vos émotions pour retrouver confiance (Crab apple, Larch, Mimulus, Walnut, Wild rose) ou apaiser le trac (Chestnut bud, Clematis, Oat, White chestnut, Wild rose). Juste avant de passer une épreuve, le complexe Rescue est le soutien anti-panique.

Des techniques respiratoires comme la cohérence cardiaque peuvent vous aider à gérer vos émotions et votre stress.

Et bien sûr, prenez le temps d’aller prendre l’air et de faire votre sport préféré… rien de tel pour garder la forme et être zen à la fois!

Enfin, un climat familial détendu et apaisé est important pour une bonne préparation et la réussite aux examens… Toute la famille est donc concernée! Car souvent, ce sont les parents les plus stressés, parole de maman 😬

Bonne journée et bonne dernière ligne droite jusqu’aux vacances ☀️


L’inflammation chronique, source de nombreux troubles

L’inflammation, réaction naturelle et essentielle

L’inflammation aigüe permet de protéger et de réparer rapidement un tissu. Elle est ponctuelle et se résorbe sans créer de dommage sur le long terme. Une inflammation normale, c’est à dire aigüe, est immédiate, en réponse à une agression (blessure, infection, molécule toxique).
Une inflammation aigüe se caractérise par les signes suivants: douleur localisée, chaleur, gonflement, rougeur. Elle se résout rapidement et se conclut par la réparation du tissu lésé, via une cicatrisation ou la régénération.

L’inflammation chronique

Le véritable problème commence lorsque l’inflammation devient chronique. Ce phénomène est plus insidieux: l’inflammation de bas grade, que l’on ne sent pas, se développe petit à petit dans tout le corps. Lorsque cela se produit, notre système immunitaire commence à lutter contre ses propres cellules, ce qui entraîne des effets néfastes sur notre santé. Quand on commence à la sentir, c’est que l’on a déjà atteint un certain niveau d’inflammation.

Voici quelques exemples de manifestation de l’inflammation chronique:

Si vous souffrez d’un de ces troubles, la 1ère étape pour vous aider à reprendre votre santé en main est d’adopter un régime anti-inflammatoire.

Si vous souhaitez vous faire accompagner vers une alimentation plus saine, n’hésitez pas à me contacter pour une consultation de nutrition, à mon cabinet ou en visio. Nous verrons ensemble les petits changements à effectuer au quotidien pour diminuer l’inflammation chronique et soulager vos douleurs.

Bonne journée,

Dominique


3 conseils naturo pour éviter les ballonnements


Ballonnements, ventre qui gonfle…. ce sujet est
très souvent évoqué lors de mes consultations.

Voici 3 conseils simples à mettre en place pour limiter les ballonnements:

🍓 Mangez les fruits au goûter ou 30 minutes avant les repas
Tous les aliments ne se digèrent pas de la même façon. Si l’on consomme des fruits en fin de repas, ces derniers vont gentiment « attendre leur tour » dans l’estomac après la viande et les féculents et vont fermenter.

Le résultat: Des gaz et une digestion ralentie. On préférera donc les fruits comme en-cas.

🍰 Ne terminez pas votre repas par du sucré


Desserts autorisés: une compote de pommes sans sucre ajouté, un fruit cuit ou 1 carré de chocolat noir!


🍝 Privilégiez les repas dissociés


Combiner les féculents avec des légumes verts, ou les protéines avec les légumes verts, mais évitez de combiner protéines et féculents ensemble.


Pourquoi? l’amidon présent dans les céréales, demande un pH relativement basique dans l’estomac, pour être digéré, de l’ordre de 5,5. Tandis que la protéine demande un pH très
acide dans l’estomac pour être digéré (environ 2.5). Ainsi, mélanger un aliment qui demande
un pH à 2,5 pour être digéré avec un amidon
qui nécessite un pH à 5,5 déclenchera une
réponse d’un pH moyen de l’estomac (vers 4)
qui fera que ni l’un ni l’autre ne sera correctement digéré. Les amidons vont alors fermenter et les protéines se putréfier..
conduisant à des ballonnements.

La prise de charbon végétal actif ou d’argile
pourra soulager sur le moment et éviter ponctuellement les ballonnements, mais pour s’en débarrasser sur du long terme, un changement d’hygiène alimentaire sera indispensable.


Contactez-moi si vous êtes concerné par ce
problème et que vous avez besoin de conseils.


A bientôt,
Dominique


Lait végétal maison

Bonjour à tous,

Après quelques semaines de pause, je suis ravie de revenir ici pour vous partager une recette toute simple pour faire votre lait végétal maison.

Mais tout d’abord, quel intérêt y a-t’il à consommer du lait végétal?

Depuis l’enfance, les publicités nous répètent qu’il faut boire du lait pour être en bonne santé. Mais ce que l’on ne nous dit pas, c’est que le lait n’est pas la seule source de calcium disponible, ni même la meilleure.

Voici quelques arguments qui prouvent que le lait de vache n’est pas si bon qu’on le pense:

– Le lait de vache est fait pour les veaux, et jusqu’à preuve du contraire, nous ne sommes pas des veaux.
Notre courbe de croissance est loin d’être similaire à celle du veau…Ce premier argument devrait nous faire prendre conscience de l’incohérence de consommer du lait de vache.

– Les produits laitiers de vache ont un indice insulinique élevé, ils sont acidifiants et très inflammatoires

Si vous avez des signes d’inflammation dans votre corps, des douleurs articulaires, de l’acné… je vous conseille de limiter voire de supprimer les produits laitiers de vache.

– De plus, le lait, malgré ce que l’on croit, est loin d’être bon pour les os. Ce serait même plutôt le contraire, puisque plusieurs études prouvent qu’il les fragilise.

– si vous avez peur de manquer de calcium, sachez que le calcium contenu dans les légumes verts feuillus (épinards, cresson, chou vert…), les amandes, les graines de chia, le sésame,… est bien mieux assimilé par notre organisme que le calcium des produits laitiers.

Je vous propose aujourd’hui de fabriquer vous-même votre lait végétal. Vous verrez, c’est très simple et cela demande peu d’ingrédients.

Pourquoi ne pas tester?

Note:

Seul le lait animal a légalement droit au terme « lait », ce dont nous parlons ici sont des « boissons végétales ».

🌱 L’étape du trempage est inutile pour les flocons de céréales (d’avoine notamment), versez-les dans votre blender avec l’eau et mixez directement.

🌱 Vous pouvez diminuer la quantité d’eau pour obtenir un lait végétal plus épais.

🌱 Vous pouvez sucrer votre lait végétal à votre convenance: sucre de canne blond ou complet, sirop d’agave, miel,… à vous de choisir!

🌱 Le lait végétal se conserve 2 à 3 jours au réfrigérateur, dans une bouteille en verre fermée. Secouez la bouteille avant utilisation.

🌱 Incorporez l’okara obtenu dans vos préparations: gâteaux, cookies, et même dans votre pâte à pain. Je vous partagerai quelques recettes prochainement.

Bonne journée ✨

Dominique


Pourquoi manger sain?

Nous sommes ce que nous mangeons. Une alimentation saine apporte de nombreux bienfaits à l’organisme, car le corps reçoit alors les nutriments essentiels à son fonctionnement optimal.

Les défenses immunitaires sont renforcées (tout à fait d’actualité en ce moment), notre sommeil est de meilleur qualité, nous sommes moins fatigués et en bien meilleure forme.

Pourquoi ne pas s’y mettre alors ?

Je vous détaille les piliers d’une alimentation saine selon moi:

• Mangez des aliments riches en vitamines et minéraux :

  • Les fruits et légumes, les aliments crus, graines fermées, algue, pollen frais, jus de légumes : riches en nutriments, ils constituent la base d’une alimentation santé.
  • Des protéines de qualité :
      • Poisson gras (anchois, maquereaux, sardines) au minimum 2 fois par semaine, pour leur apport en omégas 3.
      • Des œufs, d’origine biologique
      • De la volaille
      • De la viande rouge (bœuf, veau, porc) : une fois par semaine car plus grasse.

Une seule protéine animale dans la journée est amplement suffisante, si l’autre repas apporte des protéines végétales.

  • Céréales et légumineuses au quotidien. Privilégiez les céréales complètes et semi-complètes si vous les supportez (d’origine biologique). Evitez de surconsommer les céréales contenant du gluten, pour limiter le risque de survenue d’une intolérance au gluten.
  • Mangez moins sucré car le sucre entraîne une surproduction d’insuline et un stockage des graisses.
  • Ne pas faire l’impasse sur le bon gras.

Souvent, lorsque l’on veut perdre du poids, on stoppe sa consommation d’huile. Or, les acides gras polyinsaturés sont indispensables au fonctionnement de notre cœur et de notre cerveau. Les omégas 3 ont aussi une action bénéfique sur le déséquilibre du microbiote intestinal et sur l’inflammation.

Privilégiez les huiles végétales extraites à froid, extra-vierges ou d’origine biologique, riches en omégas 3 (colza, lin, cameline).

Pour la cuisson, privilégiez l’huile d’olive ou la graisse de coco car elles supportent mieux les hautes températures.

  • Faites-vous plaisir !

Frustration et culpabilité sont mauvaises pour la santé. Il est important de trouver un équilibre, et de garder 1 ou 2 repas plaisir par semaine, sans que cela ait une incidence sur votre santé.

  • Ne mangez que lorsque vous avez faim
  • Mâchez pour mieux digérer :

La digestion commence dans la bouche, grâce aux enzymes digestives de la salive. Plus les aliments sont finement coupés et longuement mastiqués, plus le travail de l’estomac est facilité.

Prenez votre temps lors de vos repas, quitte à poser vos couverts entre chaque bouchée. Vous digérerez mieux et vous arriverez aussi plus vite à satiété.

  • Arrêtez de manger dès que vous êtes rassasié.
  • Prenez vos repas à heures régulières afin de ne pas troubler votre système digestif.

Le soir, évitez de dîner après 20h, votre sommeil n’en sera que plus réparateur !

  • Maîtrisez les fringales :

Une hypoglycémie, le stress, le manque de magnésium, l’ennui,… autant de raisons de craquer ! Les irrésistibles envies de manger vous poussent à dévorer tout ce qui vous tombe sous la main… Essayez d’avoir des aliments bons pour vous pour ces moments-là : bâtonnets de légumes, radis nettoyés, une pomme,…

  • Les meilleurs modes de cuisson : voir mon article ici.

Bien entendu, il ne suffit pas de suivre ces conseils alimentaires pour être en forme!

Une bonne hygiène de vie nécessite aussi de prendre soin de son mental. Pour cela, pensez à trouver chaque jour un moment pour vous relaxer et pratiquer une technique de lâcher prise telle que la méditation de pleine conscience, la respiration abdominale…

… et pratiquez d’une activité physique régulière. Il est vivement recommandé d’effectuer un minimum de 30 minutes d’activité physique quotidienne.

L’exercice physique va vous permettre d’augmenter vos dépenses énergétiques et, en même temps, évacuer le stress et les tensions !

Privilégiez les balades à l’extérieur, encore mieux si c’est en forêt pour vous oxygéner. Sinon, empruntez les escaliers plutôt que l’ascenseur, marchez au lieu de prendre votre voiture pour les petits trajets,…

Bel été à vous tous…


L’alimentation anti Jambes lourdes

L’arrivée des grosses chaleur en été induit bien souvent le retour de la sensation de jambes lourdes.

Je vous avais partagé quelques conseils pour vous soulager l’année dernière, vous pouvez relire mon article ici.

Aujourd’hui, je vous propose de revenir plus précisément sur l’alimentation à privilégier pour limiter les effets de la chaleur sur votre circulation:

  • Consommez beaucoup de légumes et des fruits de saison pour faire le plein d’antioxydants et de vitamines: en crudités, en jus, cuits… pour profiter de tous leurs bienfaits.
  • Consommez suffisamment de protéines, pour entretenir la masse musculaire: viande, poisson, oeuf mais aussi les protéines végétales (légumineuses comme les pois chiches, lentilles, haricots rouges ou le quinoa).

  • Ajoutez des épices lorsque vous cuisinez: curcuma, curry, gingembre, herbes de Provence, source d’antioxydants.

  • Privilégiez des huiles de première pression à froid (colza, noix, lin,…): riches en omégas 3
  • Limitez les mauvaises graisses: charcuterie, pâtisseries industrielles, plats cuisinés, margarine,… car ces mauvaises graisses encombrent les vaisseaux sanguins
  • Cuisinez maison, c’est la meilleure façon de limiter les produits transformés riches en sel, qui favorisent la rétention d’eau et ralentissent la circulation sanguine.
  • Privilégiez les cuissons douces: vapeur douce, à l’étouffée, au wok,… pour préserver les vitamines et éviter la production de composés toxiques lors de la cuisson

Bon appétit!


Un bon petit-déjeuner pour bien commencer la journée

En France le petit-déjeuner est une institution, mais il est aussi le plus déséquilibré car trop sucré. Viennoiseries et confitures sont à réserver aux jours de fêtes!

Premier réflexe: Boire un verre d’eau tiède avant de prendre votre petit-déjeuner

Telle une douche intérieure, cette habitude stimule, réveille et draine tout l’organisme, ce qui facilite l’élimination des toxines.

Deuxième réflexe: se préparer un petit-dejeuner salé et gras (l’idéal selon la chrononutrition)

  • Les protéines sont un carburant parfait du matin, elles favorisent la satiété et la synthèse des hormones grâce à l’apport de l’acide aminé tyrosine contenu dans les protéines. Source de protéines: les œufs, blanc de poulet, saumon, purée d’oléagineux, graines de chia,…)

  • Les graisses sont elles aussi génératrices de satiété, et elles réduisent l’index glycémique des aliments.

C’est le matin que nous avons un taux optimum de lipase, l’enzyme dédiée aux graisses, qui les fragmentent et permettent de les utiliser à des fins énergétiques. Les graisses sont donc mieux utilisées le matin.

Les meilleurs graisses sont les graisses polyinsaturées, comme les omégas 3. Ils sont abondamment présents dans les noix diverses, amandes, noisettes, mais aussi petits poissons gras, dans les huiles de lin ou de colza première pression à froid (bien conservées au frais) à ajouter en petites quantités dans vos préparations froides ou tièdes.

Il faudrait éviter au maximum les glucides simples : confiture, miel, sucre, jus de fruit…

Les sucres dits « rapides » génèrent le coup de barre de 11h par hypoglycémie réactionnelle… Ils prédisposent au diabète par trop de stimulation d’insuline sur le long terme, ainsi que la stéatose du foie…

Les jus de fruits ne sont pas du tout équivalents à un fruit, mais plutôt à un shoot de sucre dans le sang, comme une drogue excitante avec tous les effets indésirables qui s’en suivent…Et cela fatigue le foie. Un fruit doit être consommé entier, les fibres réduisent l’index glycémique.

Le sucre est mieux assimilé et transformé autour de 16h, alors, si vraiment vous en avez envie, il est autorisé avec modération à ce moment de la journée, au goûter.

Les céréales soufflées sont à proscrire, l’index glycémique explose, même pour les marques qui prétendent être alliées de la minceur!

En pratique, voici quelques idées de petits-déjeuners:

2 tranches de pain au levain + beurre bio ou purée d’amandes + 2 œufs (au plat ou à la coque)

2 tranches de pain complet bio + purée de cajou + fruit de saison

des tartines craquantes pain des fleurs + fromage frais + des graines germées ou gomasio

– du pudding de chia + fruits

du porridge de flocons de sarrasin

– un Smoothie complet avec une banane + une cuillère à soupe de purée d’amande + lait d’amandes ou noisettes + du pollen frais.

– des pancakes protéinés aux graines de chia


des crackers sarrasin/petit épeautre (ou 2 tranches de pain complet ) + houmous + tartare d’algues

– une galette à la farine de sarrasin avec 1 œuf et du blanc de poulet

– toast pain au petit épeautre / avocat / œuf et épices anti-oxydantes comme le cumin, la coriandre, le paprika… ce que vous aimez! J’avoue que c’est l’un de mes petits déjeuners préférés 😋

Et une boisson chaude, thé vert ou infusion, café avec modération.

Si vous n’avez pas faim, ne vous forcez pas!
Savoir s’écouter permet de répondre au plus juste à ses besoins.

Le petit déjeuner idéal dépend de chaque personne, de sa capacité digestive, de l’activité matinale, de la saison,… A vous de tester ce qui vous convient le mieux.

En revanche, boire est indispensable…

Et vous, quel est votre petit-déjeuner préféré?


Programme détox de printemps

Demain, nous rentrerons dans cette belle saison qu’est la printemps!

Comme vous le savez sûrement déjà si vous lisez mes articles, c’est le moment idéal pour se détoxifier.

Notre organisme a en effet accumulé quelques toxines cet hiver, d’autant plus que nous avons moins eu l’occasion de bouger ces derniers temps.

Les toxines ont deux origines :

  • internes: notre corps génère lui-même des déchets
  • externes, issues de notre environnement quotidien : mauvaises habitudes alimentaires, additifs, métaux lourds, médicaments, pollution, tabac, alcool, pesticides, médicaments…

Généralement, notre organisme élimine ces toxines. Mais parfois, ces déchets s’accumulent de trop, sans que le corps puisse y faire face.

Les cures détox sont faites pour l’aider , c’est pourquoi je vous propose de découvrir mon programme detox.

Ce programme va aider votre corps à :

  • éliminer les toxines
  • retrouver la forme
  • mieux digérer
  • améliorer les défenses immunitaires
  • avoir un meilleur sommeil
  • améliorer l’aspect de la peau

   

La cure détox naturo va vous permettre de vous délester du superflu et de retrouver un mieux-être général.

Je vous propose un programme complet en format PDF qui contient:

  • des conseils pour réussir votre détox de printemps
  • les plantes et compléments alimentaires utiles pour optimiser la cure détox
  • 7 jours de menus (déclinable sur 21 jours)
  • des recettes simples et rapides (promis, vous ne passerez pas 2 heures en cuisine tous les jours!)
  • une liste de courses pour 1 semaine

Coût du programme:

20€, en version pdf imprimable ainsi que l’accès à un groupe Facebook que je vais créer pour l’occasion. Nous pourrons y partager nos ressentis, et vous pourrez y poser vos questions jusqu’au 31 mai 2021. Je serai ravie de vous accompagner avec bienveillance et sans jugement.

Pour commander votre programme, je vous invite à me contacter grâce à ce formulaire:

Profitez de ce programme détox pour un nouveau départ vers une alimentation saine et équilibrée!

Etes-vous décidés à vous lancer dans ce programme?

Pour vous aider à sauter le pas, je vous invite à lire 2 témoignages de personnes qui ont testé mon programme détox.

Bonne fin de semaine à vous tous!


Pancake protéiné

Lors de nos rendez-vous à mon cabinet, je vous conseille souvent de manger des protéines le matin.

Aujourd’hui, je vous propose cette recette de pancake protéiné, une bonne idée pour le brunch du dimanche matin 😉

Ingrédients : (pour 5 pancakes)

  • 2 œufs
  • 2 cuillères à soupe de graines de chia
  • 1 banane
  • 1 pincée de sel

Préparation:

– Écraser une banane à la fourchette.

– Ajouter les œufs et bien mélanger.

– Ajouter les graines de chia et le sel. Bien mélanger. Laisser reposer 10 minutes pour que les graines de chia gonflent un peu.

– Cuire sur feu doux avec un peu de matière grasse (huile d’olive).

Bon dimanche à tous ☀️