Velouté de poireaux et pommes de terre

Pendant le confinement, on ne peut pas aller aussi facilement faire nos courses quand il nous manque un ingrédient. Hier soir, il ne me restait plus que des poireaux, des pommes de terre et des oignons dans mon bac à légumes…

Les enfants n’auraient pas été très malheureux de ne pas manger de soupe, mais je me suis dit que j’allais quand même nous préparer un velouté tout simple, aux poireaux et pommes de terre.

Un repas classique très bon et hyper rapide à préparer!

Ingrédients:

  • 400 grammes de poireaux coupés en morceaux
  • 1 oignon émincé
  • 20 grammes de beurre
  • 600 grammes d’eau
  • 400 grammes de pommes de terre
  • 1 bouillon de légumes en cube
  • Sel et poivre
  • 20 grammes de crème de soja (ou de crème fraîche)
  • 250 grammes de lait d’avoine (ou de lait demi-écrémé)
  • Du persil frais pour la décoration

Préparation:

• Faire revenir l’oignon et le poireau émincés dans le beurre, à feu doux pendant 2 minutes.

• Ajouter les pommes de terre et l’eau, et le bouillon-cube. Laisser mijoter 15 minutes à feu doux.

• Quand les pommes de terre sont cuites, ajouter le lait, la crème, du sel et du poivre. Mixer.

Au moment de servir, décorer avec du persil ciselé.

Bonne journée de confinement. Et surtout, prenez soin de vous… A bientôt!


3 bonnes raisons de faire une cure de pollen frais de ciste

Bonjour à tous,

Depuis longtemps, les produits de la ruche sont réputés pour leurs bienfaits sur la santé. 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un produit de la ruche un peu moins connu: le pollen frais. Il s’agit d’un super aliment très intéressant. Il existe différents pollens frais: le pollen de châtaignier, de bruyère, de saule ou d’aubépine…

J’ai choisi le pollen de ciste car il me semble intéressant en cette saison, et ce pour 3 raisons:

1. Le pollen frais de ciste a des effets bénéfiques pour la santé de nos intestins:

– par sa teneur en probiotiques qui restructurent la flore intestinale (parfait pour régénérer sa flore après une gastro, ou après pendant et après la prise d’antibiotiques).

– sa richesse en caroténoïdes assure la protection et l’intégrité des muqueuses intestinales. Il a une action sur l’inflammation au niveau intestinal.

2. La flore étant renforcée, il permet aussi de stimuler les défenses immunitaires (intéressant en ces périodes d’épidémies).

3. Le pollen de ciste est un stimulant général, il permet de lutter contre la fatigue (un mal de saison pour beaucoup d’entre nous) et pour retrouver de l’énergie en période de convalescence.

– Se procurer le pollen de ciste et le conserver:

Le pollen existe sous forme de pelotes en frais (au rayon surgelé des magasins biologiques) ou en version sèche.

Le pollen frais doit être conservé au congélateur pour préserver ses actifs probiotiques vivants très bénéfiques sur la flore intestinale.

(La version sèche disponible en bocal ne possède plus les actifs probiotiques et perd une partie de sa richesse en vitamines.)

Modalités de prise:

Il suffit de prélever chaque jour la quantité nécessaire et le remettre au congélateur. Il peut supporter le réfrigérateur quelques jours sans perdre ses actifs.

Une grande synergie existe entre le pollen et les fruits.

Si vous consommez une salade de fruits ou une compote le matin et que vous mangez en même temps le pollen, vous constaterez des effets plus rapides et plus forts.

Ne jamais le consommer seul. Il est essentiel de bien le mastiquer pour qu’il soit bien absorbé.

    Pour les adultes: prélever une cuillère à soupe bombée le matin à jeun.
  • Pour les enfants de 3 à 6 ans: 1 cuillère à café rase.
  • Pour les enfants de 6 à 12 ans: 1 cuillère à café bombée.
  • de 12 à 16 ans: 1 cuillère à soupe rase.

On peut faire une cure de 3 à 6 semaines, puis faire une pause.

Et pour les personnes allergiques au pollen?

Le pollen récolté par les abeilles ne provoque pas de rhume de foins contrairement au pollen transporté par le vent.

Par précaution, on peut tester sa réaction au pollen: ne pas en consommer en cas d’inflammation de la muqueuse buccale après la prise de quelques grains.

Bonne journée à tous.

A bientôt,

Dominique


Potée de lentilles et potimarron au tofu fumé

Un plat aux belles couleurs et saveurs de l’automne, vite préparé et tellement bon!

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 300 gr de lentilles vertes (poids sec)
  • 300 gr de potimarron
  • 200 gr de carottes
  • 200 gr de dés de tomates
  • 200 gr de tofu fumé
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 4 clous de girofle
  • 1 feuille de laurier
  • de l’huile d’olive
  • sel et poivre

 

Préparation:

  • Faire tremper les lentilles dans un grand volume d’eau pendant au moins 12 heures. Bien les rincer avant la cuisson.
  • Emincer l’oignon. Les faire revenir dans une cocotte en fonte  avec un peu d’huile d’olive. Quand ils sont translucides, ajouter les lentilles, le potimarron coupé en dés, les carottes coupées en rondelles, les dés de tomates, les clous de girofle, les gousses d’ail écrasées, la feuille de laurier, le sel et le poivre.
  • Couvrir d’eau.
  • Faire cuire à feu doux pendant 20 à 25 minutes.
  • Couvrir et laisser mijoter. Rajouter de l’eau si nécessaire.
  • Faire des allumettes de tofu fumé et les rajouter. Poursuivre la cuisson pendant 5 minutes.

 

C’est prêt!

Avec le reste du potimarron, j’ai fait un velouté de potimarron, une des soupes préférées de nos enfants.

Vive les petits plats d’automne!


Bourguignon de champignons au tofu fumé

Voici une recette traditionnelle de la gastronomie française, revisitée en mode veggie. C’est un plat complet, avec des légumes, des protéines végétales (tofu fumé). Avec la météo un peu fraîche des derniers jours, j’ai eu envie de réaliser cette recette réconfortante qui a eu beaucoup de succès lorsque nous l’avons cuisiné lors de notre atelier Happy-Hiver.

 

Ingrédients : (pour 4 personnes)

– 600gr de champignons frais
– 200gr de tofu fumé
– 2 carottes
– 5 pommes de terre
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– 500mL de vin rouge
– 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
– 1 feuille de laurier
– 1càs de thym
– 2 càs de fécule de pomme de terre
– 5 càs d’huile d’olive extra vierge
– Sel et poivre
– Persil frais

 

Préparation :

– Dans une marmite, faire chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive avec l’ail et l’oignon finement émincé.

– Ajouter le tofu fumé coupé en lamelles. Faire revenir quelques minutes à feu vif. L’oignon et les lamelles de tofu doivent être légèrement dorés.

– Laver et couper les champignons frais en petites tranches. Les ajouter dans la marmite et mélanger.

– Laisser mijoter sans couvercle, pendant environ 15-20 minutes. Les champignons ne doivent plus tirer d’eau.

– Dans un petit bol, mélanger la fécule avec 2 càs d’huile d’olive, jusqu’à obtenir une sorte de crème bien lisse, sans grumeaux. Ajouter dans la marmite et mélanger.

– Ajouter le vin rouge, 250mL d’eau et le concentré de tomates.

– Peler et laver les carottes et les pommes de terre, les couper en morceaux et les ajouter aux champignons.

– Ajouter le thym et le laurier. Saler et poivrer.

– Porter à ébullition, puis baisser le feu pour faire mijoter pendant 1 heure, en remuant de temps en temps. Si nécessaire, rajouter de l’eau en cours de cuisson.

– Servir et saupoudrer de persil frais.


Sublimer les soupes de légumes grâce à l’art du topping

ou comment faire aimer la soupe aux enfants, et aux plus grands!

Rien de mieux qu’un bon topping: en plus d’être croustillant et savoureux, le topping permet de manger sa soupe plus lentement et de se forcer à la mâcher, ce qui permet une meilleure digestion mais aussi d’arriver à satiété plus rapidement.

En voici quelques exemples, à décliner à volonté:

– Le topping préféré des enfants: des petits croûtons réalisés à partir de pain un peu rassis. L’idéal est de prendre du pain complet bio ou de petit épeautre.

On coupe des petits cubes de pain, on rajoute un peu d’huile d’olive, 1 gousse d’ail pressée. Bien mélanger et mettre dans une poêle sur feu très doux. Mélanger.

Effet croustillant assuré!

– Noisettes concassées, amandes effilées, graines de citrouille, de sésame… 

Les saveurs riches et gourmandes des noix et graines grillées permettent d’apporter du croquant. La soupe en sera encore meilleure!

Pour faire ressortir le goût, il est intéressant de chauffer les graines et noix concassées dans une poêle à sec, pendant 1 à 2 minutes à feu doux, en remuant régulièrement, jusqu’à ce qu’elles soient légèrement grillées.

– du tempeh grillé:

Il est riche en protéines.

Cuire le tempeh à la vapeur puis l’émietter et le faire griller dans une poêle anti-adhésive pendant quelques minutes. Croustillant garanti!

– des pois chiche grillés: pour cela, il suffit de cuire des pois chiche, puis de les égoutter. Mettre deux cuillères à soupe d’huile d’olive et deux cuillères à café de paprika. Bien mélanger et étaler sur une plaque allant au four. Faire griller 20 Minutes dans un four préchauffé à 200 degrés.

Vous pouvez les manger tels que à l’apéro, ou les ajouter en topping sur votre soupe.

– Pour un velouté sain et tendance, vous pouvez ajouter une à deux cuillères à soupe de graines de chia pendant le cuisson. Riches en Oméga 3, en fibres solubles et en protéines, elles sont rassasiantes et permettent d’épaissir votre soupe si vous la trouvez trop liquide.

Tofu et châtaignes  :

Coupez le tofu en dés de 1cm. Concassez grossièrement quelques châtaignes.

Dans une poêle, faites revenir les cubes de tofu et les châtaignes avec de l’huile d’olive pendant 5 min.

Bonne dégustation!


Notre atelier Happy-automne

Nous sommes trois amies thérapeutes à avoir organisé une journée-atelier pour faire découvrir la sophrologie, la naturopathie et le yoga du rire.

7 personnes se sont inscrites et nous ont fait confiance pour venir passer une journée cocooning, un moment pour prendre soin de soi dans la bonne humeur.

Ce premier atelier était sur le thème de l’automne; que faire en automne pour être en forme, des astuces sympas à mettre en place en cas de blues automnal, des exercices de respiration,…

Déroulement de la journée:

– Nous avons commencé par une petite présentation, puis nous avons fait une séance de sophrologie-méditation avec Diane. Un pur moment de détente!

– Puis nous avons confectionné un repas toutes ensembles.

Au menu:

  • houmous et pois chiches grillés à l’apéritif
  • soupe de potimarron et topping de graines
  • curry de légumes et riz basmati, salade verte
  • compotée de fruits d’automne

– Après dégustation des différents plats, nous avons pris le dessert au soleil.

– Nous avons poursuivi avec une petite présentation des conseils d’automne pour augmenter son immunité et profiter pleinement de cette belle saison.

– Puis Estelle nous a fait prendre conscience des petits plaisirs de l’automne, et ils sont bien nombreux 😉

Puis nous avons bougé et beaucoup ri lors d’une séance de yoga du rire. De quoi être en pleine forme pour terminer cette belle journée!

– En fin d’après midi, nous avons partagé un bon goûter, tout en échangeant sur les bienfaits de cet atelier.

Chaque participante est repartie avec un cahier contenant les recettes du jour, mais aussi nos fiches-conseils.

La journée a été une belle réussite. Nous avons d’ores et déjà des inscriptions pour l’édition de l’hiver, qui aura lieu un dimanche de janvier.

Voici quelques photos de cet atelier:


Magret de canard à l’aigre-douce

D’habitude, je fais griller le magret dans une cocotte, du côté peau.

Cette fois, j’ai voulu essayer de le cuire à la vapeur douce, selon une recette de Madame Marion Kaplan.

Ce mode de cuisson a des avantages:

– les toxines présentes dans la viande tombent dans l’eau. Pour cela, saler avant cuisson, ce qui a pour effet d’attirer en surface les toxines, qui seront éliminées avec la vapeur douce. Le sel permet également une meilleure pénétration de la vapeur au coeur de la chair.

la cuisson douce évite la formation de corps de maillards, présents quand on fait griller les aliments. Or, les corps de maillards sont toxiques pour le corps.

INGRÉDIENTS

2 beaux magrets

Pour la sauce :

4 échalotes

1 CS de miel liquide

1 CS de tamari

2 CS d’huile d’olive

2 CS de vinaigre balsamique

PRÉPARATION:

– Sortez les magrets du réfrigérateur 30 Minutes avant cuisson.

– Présalez les magrets et laissez-les reposer 10 minutes.

– Faites fondre le miel dans une casserole à fond épais sur feu très doux, ajoutez le vinaigre et la tamari.

2

– Epluchez et émincez les échalotes et mettez-les 2 minutes à la vapeur. Placez-les ensuite dans le miel.

– Incorporez l’huile d’olive. Réservez.

5

– Lavez et préparez les légumes de votre choix (courgettes, navets, carottes,…)

– Cuisez ces légumes avec les magrets 8 à 10 minutes à vapeur douce. Les magrets doivent être à coeurs.

– Une fois cuits les magrets cuits, enlevez le gras et découpez les magrets en fines tranches, nappez les de sauce et ajoutez les légumes.

Verdict:

– mon mari a trouvé le magret très bon, juste cuit comme il faut.

– La sauce, très rapide à réaliser, était très bonne. Je pense la refaire pour accompagner d’autres viandes.


Émincé de poulet aux épices et légumes à la vapeur

Depuis début juillet, nous avons le vitaliseur de Marion à la maison. Il permet de cuire des aliments à la vapeur douce, à 95 degrés.

Il est vraiment pratique car on peut cuire la viande et les légumes en même temps, sans que les saveurs se mélangent.

Ingrédients (pour 4 personnes)

Pour la viande:

– 4 blancs de poulets

– 2 cuillères à soupe de tamari

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

– ½ cuillère à café de curcuma

– ½ cuillère à café de curry

Les légumes:

– 2 carottes

– 2 courgettes (non épluchées si bio)

– 2 poivrons rouges (ou d’autres légumes selon la saison: brocoli, chou kale, blettes, haricots,…)

La sauce:

– 1 oignon

– 1 gousse d’ail

– 200 ml de lait de coco

– 2 cuillères à soupe de coulis de tomate

– 1/2 cuillère à café de curry

– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

– sel et poivre

Recette

  1. Remplir d’eau au 1/4 le vitaliseur Marion (ou le cuit-vapeur) et porter à ébullition.
  2. Couper la viande en morceaux, la mettre dans un bol et la faire mariner avec l’huile d’olive, le tamari et les épices.
  3. Laver les légumes.
  4. Eplucher les carottes et les couper en bâtonnets.
  5. Couper la courgette en bâtonnets.
  6. Couper le poivrons en lamelles.
  7. Quand l’eau frémit, mettre à cuire dans le vitaliseur le poulet et les légumes pendant 15minutes. N’hésitez pas à vérifier la cuisson.
  • Préparation de la sauce:

    – Dans une casserole, faire revenir l’oignon émincé dans un peu d’huile d’olive.

    – Ajouter le curry, le coulis de tomates, la gousse d’ail pressée, le lait de coco, le sel et le poivre.

    – Faire mijoter à feu doux à découvert pendant 8 à 10 minutes.

    Présenter le poulet et les légumes et servir avec la sauce.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez servir ce plat avec du riz.


    Curry de légumes au lait de coco

    img_4870

    Ingrédients : (pour 4 à 6 personnes)
    • 800 grammes de légumes de saison
    • 1 boite de lait de coco (400 ml)
    • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
    • 1 cuillère à café de curry en poudre,
    • 3 cuillères à soupe de noix de coco râpée (facultatif)
    • 2 gousses d’ail
    • 1 cm de gingembre frais
    • 1 poignée de légumes verts à feuilles (épinards, blettes…)
    • 1 cuillère à soupe bombée d’huile de noix de coco (ou huile d’olive),
    • Sel / poivre

    Préparation :
    Epluchez tous vos légumes et coupez-les en petits morceaux.

    Faire cuire le tout à la vapeur douce ; les légumes doivent rester croquants. Une fois cuits, réservez vos légumes.
    Dans une casserole, faire fondre l’huile de coco ou l’huile d’olive, puis faire revenir le gingembre et l’ail (détaillés en petits morceaux), ajoutez la poignée de feuilles vertes coupées en fines lanières.

    Ajoutez le curry et le curcuma en poudre et faire revenir quelques secondes à la poêle sans faire noircir les légumes. Quand les feuilles vertes sont cuites, ajoutez le lait de coco et la noix de coco râpée, baissez le feu pour ne pas faire bouillir le lait de coco.
    Quand le lait de coco est chaud, rajoutez les légumes et servir sans plus attendre.
    Vous pouvez accompagner votre curry avec du riz complet.
    Cuire les légumes à la vapeur douce permet de gagner du temps, de préserver un maximum de vitamines et minéraux tout en gardant le croquant des légumes. Il est donc important de les rajouter au dernier moment au lait de coco.

    Choisissez si possible des légumes de saison bio, de différentes couleurs : aubergines, navets, courgettes, tomates, carottes, chou-fleur, chou romanesco, poivron…. afin que votre curry soit bien coloré et plein de saveurs différentes…
    N’hésitez pas à varier les tailles / les formes de vos légumes (en bâtonnets, en cubes, en rondelles).
    Pour avoir tous les acides aminés indispensables, je rajoute des pois chiches pour un repas végétarien équilibré.

    img_4877


    Houmous

    L’été approche à grands pas. Les beaux jours nous apportent plein d’occasions de passer de bons moments en famille ou entre amis…

    Difficile d’imaginer un été sans apéros, que l’on soit en vacances ou non, c’est le moment convivial de la journée.

     

    Je vous partage ici une recette pour l’apéritif, à servir avec des légumes (carottes et concombre en bâtonnets, radis, tomates cerises…) ou tartiné sur du bon pain complet, pour un apéritif sain et équilibré. Ce serait dommage de se limiter aux cacahuètes et aux chips, tant pour l’originalité que pour la ligne!

     

    Avec un robot thermomix ou à l’aide d’un mixeur, la préparation du houmous est facile et rapide.

     

    Ingrédients:
    – Pois chiche crus : 200 g (ou 400g cuits)
    – 1 feuille de laurier
    – Sel
    – Ail : 1 à 2 gousses
    – Citron bio : 1 jus + zeste
    – épices selon envie (cumin, curry, curcuma)
    – Huile d’olive : 6 cuillères à soupe
    – Tahin : 1 cuillère à soupe.

     

    Préparation:
    – Faire tremper les pois chiche pendant au moins 24 heures, dans 3 fois leur volume d’eau.
    – rincer les pois chiches.
    – les cuire 30 minutes à l’eau à feu doux avec la feuille de laurier (ou 30 minutes, 100 degrés, fonction sens inverse au thermomix).
    – Eplucher l’ail. Zester et presser le citron
    – Mixer tous les ingrédients avec une partie de l’eau de cuisson. Rajouter de l’eau de cuisson pour obtenir une purée crémeuse.

    Cette purée de pois chiche est riche en protéines et en fibres, en fer, magnésium et zinc ainsi qu’en vitamines A (dans la purée de sésame), C, E. Elle contient aussi de bons acides gras provenant de l’huile d’olive!
    La graine de sésame, comme le tahin, contiennent plus de 10% de fibres, ce qui contribue au bon fonctionnement du système digestif. Il s’agit également d’une source importante d’oligo-éléments, en contenant une quantité non négligeable de magnésium, potassium, calcium et phosphore.

     

    On peut aussi déguster le houmous avec un couscous végétarien. Un régal!