Le bourgeon de châtaignier: bourgeon de la circulation

Qui dit retour des beaux jours, dit arrivée des jambes lourdes pour certains d’entre nous. J’avais écrit un article sur le sujet ici et sur l’alimentation « anti-jambes lourdes » ici.

Aujourd’hui, je vais vous parler plus spécifiquement du macérât de bourgeons de châtaignier car il est apprécié pour ses qualités de draineur du système lymphatique.

Il est conseillé en cas de mauvaise circulation ayant pour conséquence des problèmes de membres lourds et est plus efficace sur les membres inférieurs (jambes et chevilles).

Il combat également la cellulite et les œdèmes.

C’est aussi un grand draineur du système veineux et il traite efficacement les varices externes et internes (varices vaginales et vulvaires, hémorroïdes), les varicosités.

Il s’oppose aux phénomènes de stase, tonifie la paroi veineuse et sera d’une grande utilité dans les traitements lésionnels de la veine comme les érythèmes variqueux ou les ulcères veineux.

Modalités de prise: 
  • À prendre en dehors des repas 3 fois par jour, entre 5 et 15 gouttes par jour (macérât concentré) ou entre 50 et 150 gouttes par jour (macérât dilué D1)
  • Cures de 3 semaines, renouvelées 3 fois, avec une interruption d’une semaine entre chaque.
Précautions d’emploi: 
  • Le macérat de bourgeons de châtaignier est un complément alimentaire à base de plantes. Il ne se substitue pas à une alimentation variée et à un mode de vie sain. Il est important de le tenir hors de portée des enfants et de ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Il faut adapter les dosages pour les jeunes enfants.
  • Le macérat de bourgeons de châtaignier est autorisé à toute la famille, sauf aux bébés de moins de 3 ans et aux femmes enceintes.
  • À conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.
  • ❗️En cas de persistance des symptômes, il faut consulter un médecin. Les conseils proposés ne se substituent pas à un traitement médical en cours. ❗️

Et vous, avez-vous les jambes lourdes à l’arrivée des beaux jours?


L’alimentation anti Jambes lourdes

L’arrivée des grosses chaleur en été induit bien souvent le retour de la sensation de jambes lourdes.

Je vous avais partagé quelques conseils pour vous soulager l’année dernière, vous pouvez relire mon article ici.

Aujourd’hui, je vous propose de revenir plus précisément sur l’alimentation à privilégier pour limiter les effets de la chaleur sur votre circulation:

  • Consommez beaucoup de légumes et des fruits de saison pour faire le plein d’antioxydants et de vitamines: en crudités, en jus, cuits… pour profiter de tous leurs bienfaits.
  • Consommez suffisamment de protéines, pour entretenir la masse musculaire: viande, poisson, oeuf mais aussi les protéines végétales (légumineuses comme les pois chiches, lentilles, haricots rouges ou le quinoa).

  • Ajoutez des épices lorsque vous cuisinez: curcuma, curry, gingembre, herbes de Provence, source d’antioxydants.

  • Privilégiez des huiles de première pression à froid (colza, noix, lin,…): riches en omégas 3
  • Limitez les mauvaises graisses: charcuterie, pâtisseries industrielles, plats cuisinés, margarine,… car ces mauvaises graisses encombrent les vaisseaux sanguins
  • Cuisinez maison, c’est la meilleure façon de limiter les produits transformés riches en sel, qui favorisent la rétention d’eau et ralentissent la circulation sanguine.
  • Privilégiez les cuissons douces: vapeur douce, à l’étouffée, au wok,… pour préserver les vitamines et éviter la production de composés toxiques lors de la cuisson

Bon appétit!


Soulager la sensation de jambes lourdes avec la naturopathie

Les températures élevées de ces derniers jours occasionnent chez certains des sensations de jambes lourdes. C’est le signe d’une mauvaise circulation du sang. Dans cet article, je vous donne différents conseils qui vont vous permettre d’y remédier.

1. Alimentation:

– réduisez votre consommation de sel

– consommez chaque jour des légumes et des fruits pour leurs propriétés antioxydantes qui protègent les veines des radicaux libres

– consommez du poisson gras au moins deux fois par semaine, ainsi que des huiles première pression à froid riches en omégas 3 (colza, noix,…) pour leur effet anti-inflammatoire

2. Conseil phyto: Faire une cure de vigne rouge, aux vertus veinotoniques.

– Vous pouvez opter pour de la tisane de vigne rouge en sachet ou en vrac, ou pour des ampoules bio ou encore pour une cure d’Ergyveine de Nutergia (en pharmacie ou magasin bio).

– Je vous conseille d’y associer un spray local rafraîchissant (ex: Circularôme de Pranarôm) ou un gel veinotonique et de masser les jambes en partant du bas vers le haut (vous pouvez mettre le gel au frais avant l’application, pour encore plus de fraîcheur).

3. Portez des bas de contention: à enfiler le plus tôt possible après le réveil.

Je vous conseille vivement d’aller dans votre pharmacie découvrir les nombreux modèles disponibles. Les bas de contention sont devenus jolis, conçus dans des matières respirantes et légères, et vous pouvez même opter pour un modèle à pieds ouverts, idéal avec des chaussures ouvertes!

4. Relancer la circulation du sang en pratiquant la douche écossaise (alternance de chaud/froid sur les jambes). Effet rafraîchissant garanti!

5. Offrez-vous une séance de réflexologie plantaire pour faciliter le retour veineux.

Cette méthode apporte un réel bien-être… venez tester!

6. Évitez de rester debout ou assis trop longtemps, évitez aussi de piétiner… pas toujours facile en fonction de son métier, d’où l’intérêt des bas de contention!

7. Marchez tous les jours pour favoriser le retour veineux (minimum 30 minutes par jour, pendant les heures les moins chaudes de la journée).

La natation et le vélo activent eux aussi la circulation veineuse.

8. Évitez les sources de chaleur: sauna, épilation à la cire chaude,…

9. Ne portez pas de talons trop hauts ni trop plats.

10. Et enfin, dormez avec les jambes légèrement surélevées.

Si vous avez des questions, vous pouvez m’envoyer un message, je vous répondrai avec plaisir.

Profitez encore bien de ce bel été.

A bientôt,

Dominique