C’est la journée mondiale de la ménopause!

Le 18 octobre est la Journée Mondiale de la Ménopause, organisée par l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

La ménopause est un domaine que je connais tout particulièrement car j’ai fait ma thèse de docteur en pharmacie sur le sujet de la ménopause et de l’utilisation des phyto-œstrogènes en alternative aux traitement hormonaux substitutifs de la ménopause.

La ménopause met en place progressivement car l’équilibre hormonal se rompt progressivement, avec une diminution de la sécrétion de la progestérone et des œstrogènes.

Cette période de variation hormonale s’appelle la pré-ménopause. Elle peut s’étendre sur une dizaine d’année parfois, avec des irrégularités du cycle, de la rétention d’eau, des fringales, de l’irritabilité, la sensation d’un ventre gonflé, une diminution de la libido, des sueurs nocturnes,…

La ménopause proprement dite se définit par la chute des œstrogènes et l’arrêt définitif des règles depuis au moins 1 an. Apparaissent alors chez certaines femmes les bouffées de chaleur, l’insomnie, de la prise de poids, une augmentation du risque cardiovasculaire,…

Cette période de transition est très importante dans la vie d’une femme. Elle nécessite une surveillance toute particulière et la naturopathie est d’une grande efficacité pour limiter au mieux ses retentissements physiques et psychologiques.

Voici quelques gestes simples qui pourront vous aider:

– adoptez une alimentation riche en antioxydants (fruits rouges, légumes colorés, chocolat noir, épices, thé vert, …)

– faites le plein d’omegas 3 (huile de colza première pression à froid et petits poissons gras) pour leur action anti-inflammatoire.

attention au sel qui favorise la rétention d’eau

soutenez votre foie car il a un rôle clé dans la métabolisation des hormones

– pratiquez une activité physique régulière

Bien sûr, il n’existe pas de solution unique, chacune de nous étant différente. Je ne parlerai donc pas ici des compléments et plantes que vous pourriez utiliser pour vous soulager. Je vous conseille de prendre rendez-vous avec votre naturopathe pour en parler avec lui. Vous aurez ainsi un conseil adapté à vos besoins.

Bonne journée,

Dominique