Kéfir de fruits: la boisson pétillante de l’été!

Le kéfir de fruits est une boisson faite à partir de grains de kéfir (de fruits), considérée comme probiotique, il est donc intéressant pour notre bien-être intestinal.

Cette boisson originaire du Caucase ou « champagne du Caucase » est légèrement gazéifiée. Le kéfir de fruits est également connu sous le nom de Tibicos, Cristaux d’Eau Japonais, les Abeilles de la Californie…

Les grains de kéfir sont un agrégat de nombreuses espèces de micro-organismes vivant en symbiose. On en dénombre une trentaine en moyenne, mais la composition peut varier légèrement suivant la provenance des grains.
Ils se présentent sous forme de grains transparents, de petites tailles (2 à 5 mm) qui, en se multipliant, fabriquent un peu d’acide et de gaz ainsi que de l’alcool par la fermentation qui est de 1 % (les femmes enceintes et les enfants peuvent en boire, rassurez-vous il n’y a pas plus d’alcool que dans les sodas).
Notez que les grains n’ont aucun rapport avec les grains céréaliers. Le Kéfir est donc sans gluten.

Lors de la fermentation, les grains de kéfir vont se nourrir du sucre présent dans les fruits et l’eau. Cette boisson n’est donc pas contre-indiquée au diabétique.

Le kéfir de fruits a de nombreuses propriétés :


– Empêche la croissance des bactéries et des levures hostiles, en aidant les micro-organismes probiotiques bénéfiques à coloniser et à prospérer dans le tube digestif.


– Aide à la digestion des aliments et de micronutriments. L’équilibre des bonnes bactéries sont un départ essentiel pour une bonne digestion.


-Aide au transit intestinal

Le kéfir n’est pas une boisson « détox » mais une boisson qui apporte des bactéries utiles à l’équilibre de la flore intestinale avec tous les bienfaits qui en découlent.

1. Recette pour une première fermentation:

Evitez tout contact des grains avec des ustensiles métalliques (cuillère, passoire, récipient…). Choisissez des ustensiles en plastique ou en verre.
Vous avez besoin de :

– Un récipient de 1,5 L (un bocal en verre par exemple, évitez le plastique)
– 20 gr de sucre (sucre blanc, sucre roux…)
– 20 gr de grains de kéfir de fruits
– 1 L d’eau (d’eau source de préférence, l’eau du robinet est trop riche en calcaire)
– 2-3 rondelles de citron (de préférence biologique, sinon enlevez la peau). Ne pas presser le jus de citron, cela apporterait trop d’acidité tout de suite.
– 1 figue sèche

Première étape : Première fermentation = F1

– Dans le bocal d’1,5L, diluer le sucre avec un fond d’eau.
– Remplir le bocal d’un litre d’eau (d’eau de source de préférence).
– Ajouter les grains de kéfir de fruits.
– Ajouter 1 figue (ou autres fruits secs : bananes séchées, abricots secs…).
– Ajouter les rondelles de citron.
– Recouvrir le bocal d’une compresse ou d’un linge pour éviter que des petites bêtes nuisibles puissent être attirés par le sucre.
– Laisser à température ambiante (entre 18 et 27°C), à l’abri de la lumière durant 24h. Lors de chaleur importante en été, la fermentation sera plus rapide et inférieure à 24h.
Les fruits séchés peuvent être un indicateur. Lorsque les figues remontent en surface, la boisson est prête.


Deuxième étape, après 24h :

Filtrer le tout avec une passoire fine (pas de métal) dans une bouteille en verre, prêt à boire. Commencer par en boire un verre par jour, puis augmenter progressivement selon l’envie.
La boisson se conserve quelques jours au réfrigérateur.

Troisième étape :

Récupérez les grains de Kéfir, et remettez-les dans un récipient pour recommencer un nouveau cycle.
Un kéfir actif depuis longtemps fait généralement une meilleure boisson gazéifiée que si on vient de le faire redémarrer. D’où le pourquoi, lors des premiers essais de kéfir, on trouve la boisson non gazeuse, sans aucune bulle. Ne vous inquiétez pas, cela viendra en répétant la fermentation.

2. Conserver les grains de kéfir

Réfrigérateur : Stocker au réfrigérateur dans une eau sucrée et hermétiquement fermé.

Congélateur
 : Mettre les grains frais (non séchés) dans une boite hermétique et les congeler. La durée de conservation est d’environ un an. Pour la décongélation, il suffit de les laisser à l’air ambiant.

Par le séchage
 : Disposer les grains en une couche fine dans une assiette en plastique pour qu’ils ne collent pas et poser l’assiette avec les grains bien étalés, en hiver près du chauffage, en été au soleil. Ils se déshydrateront entre 24 et 36 heures et lorsqu’ils seront complètement secs, ils se décolleront tout seul. Les conserver dans une boite hermétique dans un endroit frais (le bas du réfrigérateur, par exemple). Les grains resteront actifs pendant plus d’un an.

Pour les réactiver après le séchage : Les réhydrater progressivement en les faisant tremper pendant une journée dans un peu d’eau tiède et sucrée. Puis le lendemain, jeter cette eau, tamiser, augmenter la quantité de liquide (la doubler) et recommencer… Au bout de 3 à 4 jours, les grains sont prêts !

3. Plus de bulles et de saveurs : deuxième fermentation « F2 »

Vous avez le choix de boire votre kéfir de suite après les 24h (F1), ou bien de laisser encore 24h de fermentation (soit 48h en tout).
Dans un récipient d’un litre 1/2, ajoutez le kéfir de fruits 24h (F1, sans les grains, sans les figues, ni citron…) avec, au choix :
– Pour plus de bulles : ajoutez quelques baies de goji
– Pour plus de saveurs : ajoutez des fruits rouges, des fleurs (hibiscus, sureau…), ou de plantes fraîches (menthe, feuille de cassis, de framboisier, gingembre…), d’épices (cannelle, vanille, badiane, anis…)

– Fermez le récipient.

Après 24h de fermentation, prudence lors de l’ouverture.
Ne secouez surtout pas la bouteille. Ouvrez très doucement la bouteille et prévoir le ou les verres si la boisson s’échappe.

Pour éviter l’excès de gaz :
– Ne pas remplir le récipient entièrement, laissez un espace entre le liquide et l’ouverture.
– Mettre moins de fruits sucrés – n’ajoutez pas de sucre en seconde fermentation
– Ecourtez la seconde fermentation

Personnellement, je n’attends pas 24h de fermentation supplémentaire, quelques heures suffisent (entre 2h et 6h). A vous de tester !

Conseil : Si vous êtes sensibles et avez souvent des ballonnements, préférez le kéfir de fruits première fermentation « F1 ». La présence de gaz plus importante en F2 peut engendrer quelques ballonnements désagréables, ou limitez-vous à un verre. Ceci n’est pas définitif, sachez que plus votre flore redeviendra saine, plus vous pourrez tolérer la F2.


4. Où trouver des grains de kéfir ?

Les grains de kéfir ne s’achètent pas, ils se donnent.
Il existe des grains de kéfir de lait OU des grains de kéfir de fruits. A ne pas confondre.

Et vous, avez-vous déjà testé cette boisson pétillante maison?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s