Le bourgeon de framboisier: allié de la femme

Connaissez-vous les bienfaits du bourgeon de framboisier?

Le macérât de bourgeons de framboisier est un régulateur hormonal, il influe sur la sécrétion des œstrogènes et de la progestérone pour le bien-être de la jeune fille et de la femme, de la puberté à la ménopause.

Voici les situations pour lesquelles le bourgeon de framboisier pourrait être utile:

Lors de cycles irréguliers

Il peut aider en cas de retard des règles ou cycles irréguliers, comme c’est souvent le cas lors de l’arrêt d’un moyen de contraception hormonale.

Le framboisier peut aider le cycle féminin à se remettre naturellement en place et donc d’éviter un dérèglement tardif.

Syndrome prémenstruel

Le macérât de bourgeons de framboisier régule et stimule les fonctions ovariennes, libère les tensions avant et pendant les règles, d’où son intérêt pour soulager les inconforts du syndrome prémenstruel.

Pré-ménopause et ménopause

Le macérât de bourgeons de framboisier va
diminuer les désagréments liés à la pré- ménopause et ménopause, comme les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, la rétention d’eau,…

Modalités de prise

– 5 gouttes pures ou avec peu d’eau (1/2 verre), 3 fois par jour, en dehors des repas sur 1 ou 2 jours si les désagréments sont passagers.

– Soit en fond pour éviter la problématique si celle-ci se présente à chaque cycle : 5 gouttes 3x/jour, 3 semaines par mois (dès 13 ans).

Précautions d’emploi:

Compte-tenu de son action sur les hormones féminines, le bourgeon de Framboisier ne devra pas être utilisé avant 13 ans, pas chez la femme enceinte, ni chez les femmes ayant des antécédents de pathologies hormono-dépendantes.

La présence de glycérine peut augmenter la glycémie des patients diabétiques.

❗️Il est bien évidemment nécessaire de demander conseils à son médecin et/ou naturopathe avant de prendre un complément alimentaire, même s’il s’agit d’un extrait naturel!


Action du bourgeon de framboisier sur l’accouchement

En faisant une cure de 5 gouttes 3 fois par jour pendant la semaine qui précède le terme, les feuilles de framboisier permettent un bon fonctionnement de l’utérus, ce qui facilite l’accouchement par la suite.


Et vous, avez-vous déjà testé des alternatives naturelles pour calmer vos douleurs liées aux règles ou les inconforts liées à la ménopause?


Mes règles au naturel

Après mon article sur la ménopause, je me suis dit que j’allais vous parler d’un accessoire incontournable de la femme mentruée: la protection périodique.

La composition des serviettes et tampons jetables est dénoncée depuis plusieurs années maintenant. En 2019, 60 Millions de consommateurs épinglait de nombreuses marques, y compris certaines bio, révélant la présence de ces produits potentiellement toxiques pour la santé, et pour l’environnement…

En effet, elles contiendraient des phtalates, des dioxynes, des pesticides… toutes ces substances toxiques étant alors en contact de notre peau plusieurs jours par mois. Elles sont à l’origine de nombreuses allergies, de mycoses et même parfois responsables du syndrome du choc toxique. Pas génial, non?

Pourquoi ne pas tester une alternative à ces protections jetables?

Après avoir testé les serviettes lavables et les coupes menstruelles, mon choix s’est porté sur les culottes menstruelles. Leur utilisation est simple et pratique: il suffit de mettre la culotte menstruelle le matin et de la changer le soir! Culottes menstruelles ou culottes normales, sous mes jeans, je ne sens pas la différence. Pour moi, c’est une révolution!

Vous l’aurez compris, les essayer, c’est les adopter 🙂

Comment choisir votre culotte de règles?

  • Vérifiez bien la qualité de votre culotte menstruelle. Les premières que j’ai achetées étaient en matière synthétique, pas très agréables à porter. Le mieux, c’est d’avoir une doublure en coton, beaucoup plus agréable au contact de la peau.
  • Choisissez le modèle en fonction de vos flux. Il existe des modèles pour la nuit, plus absorbants (que j’utilise les jours de flux très abondants)

Mon choix s’est porté sur la marque So’cup. A vous de trouver celles qui vous conviendront le mieux.
Gallica nuit de la marque So’cup

Un défaut: leur prix!

Le principal défaut de la culotte menstruelle, c’est qu’elle coûte cher. Comptez entre 25 et 45€ pour l’achat d’une pièce, et cela peut aller jusqu’à plus de 60€ pour les culottes les plus jolies, en dentelle et fabriquées en France.

Sachant qu’il faut en moyenne cinq culottes pour tourner confortablement sur un cycle menstruel, le coût du stock nécessaire peut alors avoisiner 150€ à 200€. Je vous conseille d’investir dans une première culotte pour tester, au moins pour la nuit!

Certaines diront que c’est un retour en arrière, de devoir laver ses culottes et les sécher à l’air libre (le sèche-linge est interdit car il les abîme). Mais notre santé n’en vaut-elle pas la peine?

Et vous, utilisez-vous des culottes menstruelles? Quelle marque me conseillez-vous? N’hésitez pas à nous donner vos conseils en commentaire.

Bonne journée,

Dominique