Bouillon d’os et collagène

Le collagène est la protéine de structure la plus abondante dans tous nos tissus (vaisseaux sanguins, articulations, peau). Il leur apporte résistance et souplesse.

Or, à partir de 30-40 ans, la production de collagène diminue dans notre organisme d’environ 1% chaque année. Ainsi, à 60 ans, environ 60% de notre collagène a disparu.

De plus, ce phénomène est aggravé par l’exposition au soleil, aux UV, par le tabac, par une mauvaise alimentation, par la sédentarité, par le manque d’hydratation et par le stress. Ce n’est pas pour rien que l’on parle souvent de booster le collagène dans les publicités anti-âge!

On retrouve surtout le collagène dans la peau et les os des animaux, d’où l’intérêt de consommer du bouillon d’os.

Voici la recette du bouillon d’os, si vous avez envie d’en préparer:

Bouillon d’os

Le bouillon d’os contient beaucoup de glutamine, qui répare la paroi des intestins, ce qui est particulièrement intéressant en cas d’intestins poreux.

Si l’on ne veut pas consommer de bouillon d’os, il est possible de se supplémenter en Collagène marin ou collagène de Type 1 (Nutrixéal) ou celui de la marque Nutri&co (au bon goût de pêche).

Les posologies varient en fonction de vos besoins et de votre hygiène de vie. Je vous invite à vous faire conseiller par votre naturopathe avant d’envisager une supplémentation en collagène.

Et vous, avez-vous déjà pensé à faire une cure de collagène?