Mes conseils naturo de l’automne

L’automne, c’est la saison de transition qui nous permet de nous préparer à l’hiver. Pour cela, voici quelques conseils simples pour profiter de cette belle saison.

1. Agir sur la principale source de toxines : Notre alimentation

Un réglage alimentaire s’impose, alors on adopte quelques réflexes simples:

– Certaines combinaisons alimentaires demandent beaucoup d’énergie, encrassent le corps et rendent la digestion plus difficile :
o Ne pas associer céréales et protéines
o Privilégier au contraire les repas à base de légumes et céréales ou de viandes blanches et de légumes.
o Ne pas consommer les fruits en fin de repas

– Consommer de bonnes graisses (action anti-inflammatoire) : huile de colza ou de noix première pression à froid, poisson gras (saumon, anchois, maquereaux, sardines) au moins deux fois par semaine.

– Privilégier la cuisson douce des aliments : éviter le barbecue, la cocotte-minute,…

– Ajouter des épices et des aromates et limiter le sel

– Limiter les produits laitiers, préférer les laits végétaux (riz, épeautre, noisette, amande…)

– Limiter les sucres industriels raffinés

– Boire de l’eau en quantité suffisante, entre les repas.

– Mâcher suffisamment, car c’est la première étape pour avoir une bonne digestion.

– Manger dans le calme, en pleine conscience.

En automne, nous pouvons aussi envisager une petite cure détox :
Notre organisme est programmé pour s’auto-nettoyer deux fois par an, au printemps et à l’automne… Si la nature fait bien les choses, un petit coup de pouce est souvent nécessaire pour permettre à notre corps de repartir à zéro et affronter la nouvelle saison.
La cure détox permet à la fois de faciliter l’élimination des toxines mais aussi de retrouver une nouvelle vitalité et de renforcer le système immunitaire.

Les bons réflexes détox :

– monodiète un ou 2 soirs par semaine pour commencer, puis une journée entière voire plus en fonction de sa vitalité. Cela consiste à consommer un seul aliment (d’origine végétale) ; le raisin est le fruit du moment mais on peut également penser aux carottes, au riz semi-complet ou basmati, aux pommes,…

– Consommer des légumes crus et cuits, des fruits.

– Limiter les viandes rouges, les plats préparés, le sucre blanc et les laitages difficiles à digérer.

Avant de vous lancer dans une détox ou un jeûne, il est préférable de prendre rendez-vous avec votre naturopathe, pour voir quelle méthode vous conviendra le mieux, si votre vitalité est suffisante,… Mais de toute façon, limiter les sucres et aliments raffinés ne pourra pas vous faire de mal, bien au contraire!

2. Pratique d’exercice physique et respiration

Cela permet de stimuler les organes d’élimination ou émonctoires.
Les émonctoires sont « les portes de sortie » de l’organisme. Nous avons 5 organes émonctoires qui sont : les intestins, le foie, les reins, les poumons et la peau.

Une activité physique (même calme) en plein air, au contact de la nature: gymnastiques douces, yoga, pilates, stretching, danse, arts martiaux, bicyclette, natation permet de stimuler les émonctoires et donc d’éliminer les toxines. A compléter avec une séance de sauna si votre santé le permet. Effet détox garanti!

3. Gestion du stress et des émotions

– Un sommeil suffisant et récupérateur.

Avec le retour de l’automne, la luminosité baisse, l’énergie vient parfois à manquer. Pourtant, loin d’être une fatalité, le changement de saison peut être le moment idéal pour opérer un retour sur soi.
Durant cette saison, il est bon de commencer à allonger son temps de sommeil, en essayant de se coucher un peu plus tôt.

– La cohérence cardiaque est une bonne méthode pour gérer le stress et pour bien respirer.

– La gestion du stress pour retrouver le bien-être psychique et émotionnel:

o Pratique de la relaxation, méditation, sophrologie, yoga, yoga du rire…

o Fleurs de Bach : Rescue pour tous les petits et grands stress de la vie.

 

Je vous souhaite un bel automne, prenez du temps pour savourer cette saison de couleurs, pour prendre l’air et pour prendre soin de vous.

 

A bientôt,

Dominique


Bourguignon de champignons au tofu fumé

Voici une recette traditionnelle de la gastronomie française, revisitée en mode veggie. C’est un plat complet, avec des légumes, des protéines végétales (tofu fumé). Avec la météo un peu fraîche des derniers jours, j’ai eu envie de réaliser cette recette réconfortante qui a eu beaucoup de succès lorsque nous l’avons cuisiné lors de notre atelier Happy-Hiver.

 

Ingrédients : (pour 4 personnes)

– 600gr de champignons frais
– 200gr de tofu fumé
– 2 carottes
– 5 pommes de terre
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– 500mL de vin rouge
– 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
– 1 feuille de laurier
– 1càs de thym
– 2 càs de fécule de pomme de terre
– 5 càs d’huile d’olive extra vierge
– Sel et poivre
– Persil frais

 

Préparation :

– Dans une marmite, faire chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive avec l’ail et l’oignon finement émincé.

– Ajouter le tofu fumé coupé en lamelles. Faire revenir quelques minutes à feu vif. L’oignon et les lamelles de tofu doivent être légèrement dorés.

– Laver et couper les champignons frais en petites tranches. Les ajouter dans la marmite et mélanger.

– Laisser mijoter sans couvercle, pendant environ 15-20 minutes. Les champignons ne doivent plus tirer d’eau.

– Dans un petit bol, mélanger la fécule avec 2 càs d’huile d’olive, jusqu’à obtenir une sorte de crème bien lisse, sans grumeaux. Ajouter dans la marmite et mélanger.

– Ajouter le vin rouge, 250mL d’eau et le concentré de tomates.

– Peler et laver les carottes et les pommes de terre, les couper en morceaux et les ajouter aux champignons.

– Ajouter le thym et le laurier. Saler et poivrer.

– Porter à ébullition, puis baisser le feu pour faire mijoter pendant 1 heure, en remuant de temps en temps. Si nécessaire, rajouter de l’eau en cours de cuisson.

– Servir et saupoudrer de persil frais.


Atelier bien-être

Notre prochain atelier bien-être aura lieu le dimanche 23 juin 2019, à Winkel.

Diane, Estelle et moi sommes ravies de vous présenter notre quatrième atelier de bien-être au fil des saisons… et quelle saison!

L’été, c’est une saison joyeuse, le moment tant attendu des longues journées ensoleillées, des sorties au grand air, des fêtes, et parfois des vacances à la mer, à la montagne, à la campagne,…

L’été, c’est la joie de vivre!

Venez partager cette belle journée avec nous.

Au programme:

– yoga du rire

– sophrologie-méditation

– développement personnel

– conseils d’hygiène de vie

– préparation d’un repas bio de saison, que nous partagerons ensemble à l’heure de midi…

Coût: 75, repas et goûter compris.

Pour plus de renseignements, vous pouvez me contacter dès à présent.


Les graines germées

Les graines germées sont de véritables super-aliments. Lors de Ia germination, le taux de vitamines et enzymes sont multipliés.

Les graines germées peuvent être fabriquées à Ia maison avec un simple germoir ou achetées

dans le commerce.

Les graines à germer: alfalfa (ou luzerne), fenugrec, haricot

mungo, lentille, pois chiche, avoine, ble, ma·is, millet, orge, sarrasin, seigle, quinoa,

riz, brocoli, radis, persil, epinard, chaux, carotte, cresson, lin, moutarde …

Attention à ne pas faire germer les graines toxiques comme Ia tomate, l’aubergine, Ia rhubarbe.

La germination permet de transformer les amidons en sucres simples, les protéines

en acides aminés, les lipides en acides gras et multiplie certaines vitamines entre un

facteur de 3 à 12. 

Que de bonnes raisons d’adopter ce réflexe santé!


Un légume du printemps : l’asperge

Les premières asperges de l’année sont arrivées. Il faut en profiter, la saison ne dure pas longtemps!

L’asperge est une variété de légume riche en potassium, calcium, magnésium et en vitamines B9, C et E. Elle est aussi riche en fibres, ce qui stimule le transit intestinal tout en protégeant la muqueuse intestinale.

L’asperge contient de l’asparagine. Cette substance stimule l’élimination des déchets et des toxines par le biais des reins. Elle est aussi diurétique.

En soupe, dans un risotto, avec des œufs-cocotte ou tout simplement avec une vinaigrette à l’huile de colza, les possibilités sont multiples pour se régaler!

Je les cuits au vitaliseur de Marion pour préserver tous leurs bienfaits; 20 Minutes pour les asperges blanches et 6 Minutes suffisent pour les asperges vertes.


La sève de bouleau

A quelques jours du printemps, je tenais à vous parler de la sève de bouleau car elle constitue LA cure de printemps de prédilection pour ceux qui souhaitent éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver.

C’est une cure aux propriétés revitalisantes (elle apporte des minéraux et des oligo-éléments comme le manganèse, le cuivre, le sélénium,…) mais aussi drainantes et diurétiques.

Cette cure est donc toute indiquée pour éliminer les toxines, pour les personnes qui ont déjà eu de la goutte, de l’arthrose ainsi que pour toute personne qui a accumulé des toxines pendant l’hiver (manque d’exercice physique, repas copieux, traitements médicamenteux,…).

La sève de bouleau est aussi connue pour améliorer les problèmes de peau (acné, eczéma,…).

Il y a cependant une contre-indication: n’en consommez pas si vous êtes allergiques à l’aspirine et/ou au pollen de bouleau.

Cette cure n’est pas conseillée aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux personnes affaiblies. Mieux vaut demander conseil avant d’envisager la prise de sève de bouleau.

Où acheter la sève de bouleau?

– en magasin bio

– chez le producteur de votre région. Dans le sundgau, vous en trouverez à Waldighoffen. Vous pouvez vous renseigner en envoyant un mail à cette adresse: neaunet.info@gmail.com

si vous avez un bouleau dans votre jardin, vous pouvez récolter vous-même la sève de bouleau. Vous trouverez des tutoriels sur internet, toujours dans le respect de l’arbre.

Comment prendre la sève de bouleau?

1 verre tous les matins, à jeun, pendant 3 semaines.

Pendant la cure de sève de bouleau, il est vivement conseillé de surveiller son alimentation, car ce serait dommage de continuer à encrasser son organisme pendant qu’on le nettoie!

Et buvez suffisamment d’eau pour que votre corps arrive à éliminer les toxines.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce « nettoyage » de printemps ou sur les aliments à favoriser, vous pouvez m’écrire ou prendre rendez-vous à mon cabinet.

A bientôt,

Dominique


Pourquoi pratiquer le sauna…

Pendant la saison froide, rien de tel qu’un bon sauna.

Je recommande très souvent cette pratique qui permet de transpirer, et d’éliminer ainsi les toxines.

Nous avons la chance d’avoir un magnifique sauna à la piscine de Ferrette. Une agréable parenthèse au calme, dans un joli cadre. Je vous conseille vraiment d’aller y faire un tour (Pour les horaires et les tarifs, voici le lien vers le site internet de la communauté de communes).

Le sauna, de nombreux bienfaits:

– Le sauna stimule la circulation sanguine. La différence chaud/froid pendant la séance au sauna va provoquer des changements bénéfiques au corps. La chaleur va permettre de transpirer car la pression sanguine va s’accélérer et entraîner une vasodilatation des vaisseaux sanguins. En transpirant, les pores s’ouvrent pour laisser passer les toxines accumulées dans nos liquides (sang et lymphe notamment) et donc de nous nettoyer.

Lorsque l’on prend la douche froide après le sauna, la fraîcheur arrive et l’effet contraire se met en route, notre organisme va protéger ses organes nobles et une vasoconstriction s’exerce. Nos pores se referment et cela donne de l’énergie. C’est donc cette alternance chaud/froid qui procure les bienfaits du sauna en stimulant notre organisme.

– La sauna, c’est pas aussi un moment où l’on prend du temps pour soi, où l’on fait une pause, on relâche le corps et le mental, on se détend… Je suis rarement aussi détendue qu’après une séance de sauna.

– Le sauna soulage les douleurs au niveau des articulations.

Un sauna est donc très intéressant juste après une séance de sport pour vous détendre et pour éliminer les toxines qui seront mises en circulation grâce à l’exercice physique.

– le sauna va stimuler le système immunitaire en le mettant dans un état de fièvre qui va stimuler la production de globules blancs et d’anticorps. Parfait en prévention de l’hiver !
Protocole du sauna:

1. Préparation :

– faire une séance de sport

– si vous n’avez pas fait de sport, vous pouvez activer votre circulation et préparer la peau à transpirer en faisant un brossage à sec, en commençant par les pieds et les jambes, puis en remontant sur le haut du corps (on ne brosse pas le visage ni les seins).

2. Douche chaude ou tiède :

Un premier passage à la douche est recommandé pour nettoyer la peau et réchauffer le corps. L’eau peut être tiède à chaude.

Ne pas mouiller les cheveux car on veut être sec dans le sauna.

On se sèche bien avant d’entrer dans le sauna.

Je vous conseille d’avoir deux serviettes : une pour se sécher et une pour emmener dans le sauna.

3. Sauna : premier passage

– s’installer confortablement : assis ou allongé, l’important est d’avoir les pieds au même niveau que le corps pour avoir la même température au niveau de tout le corps et équilibrer les liquides.

On profite de ce moment pour se relaxer et laisser aller nos pensées pour se vider l’esprit. On reste dans le sauna maximum 15 minutes. Vérifier les jambes, ce sont elles qui vont mettre le plus de temps à suer.

Personnellement, je ne reste que 8 à 9 Minutes dans le sauna lors du premier passage…

4. La douche froide

Il s’agit d’une étape très importante.

On commence par le bas du corps et on remonte doucement jusqu’au cou et au visage, sans mouiller les cheveux.

Puis on se sèche bien et on se met au chaud.

 

5. Repos:

On reste tranquille et allongé au moins le temps que l’on est resté dans le sauna pour permettre à l’organisme de se rééquilibrer.

Après le repos, on refait un passage dans le sauna, 15 Minutes au maximum, puis on se repose de nouveau autant de temps qu’on était dans le sauna.

3 à 5 passages en tout.

Contre-indications:

Le sauna n’est pas fait pour tout le monde.

Il n’est pas recommandé:

– si vous souffrez de maladies cardiaques ou d’hypertension artérielle

– si vous êtes enceinte

– si vous êtes très fatigué. Si votre corps ne se réchauffe pas après le premier passage sous la douche froide, limitez vous à un seul passage.


Chili végétarien

Les légumes secs ne sont plus très consommés de nos jours, je dois dire que je n’en cuisinais presque jamais avant ma formation. Pourtant, ils sont vraiment très intéressants d’un point de vue nutritionnel. Ils contiennent des protéines, des fibres, du fer, du magnésium,… Pour les rendre plus digestibles, il faut les faire tremper 24 heures dans 3 fois leur volume d’eau, puis les rincer avant de les cuire. Il faut donc prévoir la veille ce que l’on va cuisiner, c’est le seul inconvénient!

(A noter que l’on peut utiliser des haricots rouges en boîte, mais alors, ils n’ont pas été trempés avant cuisson d’où le risque de mauvaise digestibilité).

Ingrédients:

  • 200gr de haricots rouges secs (à faire tremper la veille!)
  • 2 Poivrons rouge
  • 1 petite boîte de tomates pelées
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 petite boîte de maïs
  • un peu de curry
  • une pincée de piment doux (selon votre goût)
  • sel et poivre

 Préparation:

  • La veille: faire tremper les haricots rouges pendant 24 heures
  • Rincer les haricots rouges et les faire cuire 1 heure à 1 heure 30 dans de l’eau salée.
  • Eplucher l’oignon, le couper en petits cubes et le faire revenir dans une cuillère à soupe d’huile.
  • Ajouter les poivrons coupés en lamelles ainsi que les tomates coupées en cubes.
  • Ajouter les carottes coupées en julienne ainsi que les gousses d’ail hachées.
  • Faire cuire pendant 20 minutes.
  • Ajouter les haricots rouges et le maïs.
  • Ajouter le curry, le piment, le sel et le poivre.
  • Bien mélanger.

Servir avec du riz complet.


Bonne Année!

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année !

Que 2019 vous permette de vivre chaque instant avec joie, amour, compassion et bonne humeur.

Que la santé, la vitalité, la générosité et les plaisirs partagés illuminent votre vie.

Que votre chemin soit rempli de projets, de nouvelles perspectives, de belles découvertes, mais aussi de remises en questions, pour améliorer petit à petit votre vie…

Tout au long de cette nouvelle année, j’espère pouvoir vous accompagner dans cette démarche de bien être, en partageant des idées et des recettes sur mon blog, mais aussi au cours d’un de mes ateliers bien-être, ou lors d’entretiens personnalisés à mon cabinet.

À bientôt,

Dominique


Dos de cabillaud à la vapeur douce

Comme je l’avais évoqué dans l’un de mes derniers articles, nous essayons de manger léger avant les fêtes.

Aujourd’hui, j’ai testé une recette toute simple, proposée sur le site du vitaliseur.

Ingrédients: (2 personnes)

– 2 filets de cabillaud à température

– 1 échalote

– 1 fenouil

– 1 orange

– 2 carottes

– huile d’olive

– sel gris de mer et poivre

Préparation

– Sortir le poisson du réfrigérateur 1/2 heure avant cuisson, saler et poivrer.

– Verser 1/4 d’eau dans la cuve du Vitaliseur, couvrir avec le couvercle et porter à ébullition.

– Laver les légumes. Couper les carottes en bâtonnets et le fenouil en petits cubes. Émincer l’échalote.

– Couper la moitié de l’orange en petits cubes.

– Presser l’autre moitié de l’orange et réserver pour la sauce.

– Dès que l’eau bout, déposer les carottes taillées en bâtonnets dans le panier vapeur, puis le poser sur le faitout, couvrir et laisser cuire à feu moyen pendant 3 minutes.

– Déposer ensuite les dés de fenouil et l’échalote, ainsi que le dos de cabillaud et continuer la cuisson pendant 5 Minutes.

– Dresser les assiettes en déposant les tranches de fenouil, puis des bâtonnets de carotte, les segments d’orange et quelques rondelles d’échalote, puis le poisson.

– Mélanger le jus d’orange récupéré avec de l’huile d’olive et verser sur le plat.

J’ai cuit le tout en une fois car il y avait de la place.

Si vous voulez cuisiner pour un plus grand nombre de personnes, il suffit de cuire d’abord les légumes (et les garder au chaud) puis le poisson.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, j’ai servi ce plat avec du riz.